Les séries France Bleu

Ils ont fait l’Histoire !

En semaine à partir de 15h08

11 novembre 1918: L'intérieur du wagon du maréchal Ferdinand Foch dans lequel est signé l'armistice, à Compiègne.
11 novembre 1918: L'intérieur du wagon du maréchal Ferdinand Foch dans lequel est signé l'armistice, à Compiègne. © Getty - Hulton Archive

Le 11 novembre on signe l’armistice

Diffusion du jeudi 8 novembre 2018 Durée : 3min

On est à 4 ans, trois mois et 12 jours de guerre quand les représentants des nations en guerre se retrouvent près de Compiègne. Ils en ressortiront le 11 Novembre à 5H30 du matin et ça, c’est une histoire sacrée.

Ce 11 Novembre 2018 nous célébrerons pour la 100ème fois l’armistice de 1918. La Première Guerre mondiale a mobilisé plus de 70 000 000 d’hommes. 10 000 000 de soldats, dont 1 400 000 Français sont morts ou disparus. La France est d’ailleurs le pays le plus touché proportionnellement puisque c’est 1 soldat sur 5 qui est tombé au champ d’honneur. Un quart des jeunes Français qui avaient 20 ans en 1914 a été tué.
L’armée Allemande a perdu 2 000 000 de Soldats. Pour la Serbie c’est près de la moitié de l’armée qui a été engloutie.  On a tiré plus d’un milliard d’obus. Et cette guerre s’achève donc le 11 novembre 1918. Encore qu’il faudra quasiment 16 traités jusqu’en 1923 pour considérer la Première Guerre Mondiale comme définitivement terminée. 

Le 11 novembre 1918, en fait, on a signé l’armistice. Autrement dit une paix temporaire, mais tout de même la fin des combats. La première rencontre de discussions entre les alliés et les allemands a eu lieu le 8 novembre dans le train du Maréchal Foch, dans une futaie de la forêt de Compiègne, près de la gare de Rethondes.
En Allemagne la situation bouge vite, les représentants allemands sont pressés de conclure pour éviter l’effondrement politique du pays.
Le 9 Novembre le Kaiser Guillaume II est contraint d’abdiquer. Il s’enfuit aux Pays-Bas. Quelques heures plus tard la République est proclamée. Le 11 novembre 1918, entre 5H12 et 5H20, l’armistice est signé au terme de 4 ans, 3 mois et 14 jours de guerre. Elle établit, entre autres, que les combats cesseront à 11H00 le jour même pour 36 jours. Elle sera d’ailleurs renouvelée trois fois jusqu’au dernier armistice, définitif, le 16 Février 1919. L’Allemagne s’engage à évacuer les pays occupés comme la Belgique, le Luxembourg et surtout à rendre l’Alsace et la Moselle aussitôt. 

C’est donc à 11H00 que nos anciens ont entendu résonner cloches et clairons, partout en France. Dans les rues, la liesse générale, on sort les drapeaux, on s’embrasse, on s’étreint et on crie avec les Poilus que ce sera la « Der des Der ». On ne sait pas encore que 20 ans plus tard, la Guerre, insatiable, reviendra s’abattre sur la France et sur le Monde.