Replay du mardi 2 janvier 2018

Le 1er janvier 1849 sort le premier timbre-poste français de l’histoire

C’est à la Monnaie de Paris qu’a été fabriqué le premier timbre. Il a été émis le 1er janvier 1849. La monnaie de Paris continue une longue histoire qui remonte à l’an 864.

Le premier timbre français représente Cérès (déesse des moissons)  et date de 1849.
Le premier timbre français représente Cérès (déesse des moissons) et date de 1849. © Maxppp - BONNAUD GUILLAUME

A la Monnaie de Paris. Anatole Auguste Hulot s’affaire, il a 37 ans. Il en a fait du chemin depuis sa naissance au Mans en 1811. Le voilà qui tape avec un marteau, il fait des essais. Fonctionnaire à la mairie de Paris, il s’est spécialisé dans la galvanoplastie, une technique qu’il a mise à disposition de la banque de France, lors de la création des premiers billets de banques quelques années plus tôt. 

Cette année 1848, il est graveur en chef-adjoint à la Monnaie de Paris, et on lui a collé un sacré défi ! Fabriquer le premier timbre-poste. La France voudrait bien mettre en place le même système postal que les anglais, lesquels ont émis le premier timbre-poste de l’histoire le 6 mai 1840. Le penny black, parce qu’il valait un penny et que le profil de la reine victoria, toute jeune, s’inscrivait en blanc sur fond noir. C’est le ministre Rowland Hill qui a eu l’idée de ce système. Avant lui, comme partout, c’est celui qui recevait le courrier qui réglait son transport, on payait pour recevoir une lettre en fait. Hill a eu l’idée de faire l’inverse et de faire payer l’expéditeur, c’est plus juste et plus pratique. 

La France se lance donc à son tour, et la commande est passée à Anatole Hulot pour fabriquer le premier timbre, et de permettre de l’imprimer en série. Hulot a réussi. Le visage de Cérès, déesse des moissons, figure sur ce premier timbre. Hulot sort du bureau pour aller montrer son travail à ses supérieurs, l’idée plaira et il sera aussitôt chargé de la fabrication. Le premier timbre de l’histoire de France est émis le 1er Janvier 1849. Au départ il ne marche pas si bien, les français continuent de payer à la réception. En 1854, ça change, et pour cause, on fait payer le timbre 20 centimes par l’expéditeur, c’est-à-dire moins cher que les 30 centimes que doit payer le destinataire si l’enveloppe n’est pas timbrée. Depuis le 1er janvier 1849, la France a émis 4700 modèles de timbres différents. Vous utiliserez peut-être quelques-uns des 3,5 milliards timbres édités chaque année, pour souhaiter par écrit, comme l’ont fait des générations de français. Une bonne et heureuse année à celles et ceux que vous aimez.

Mots clés: