Ils ont fait l’Histoire !

Le samedi à 13h45

Le coq gaulois
Le coq gaulois © Getty - photoaito/Odilon Dimier

Le coq gaulois symbole de la France

Diffusion du samedi 8 février 2020 Durée : 3min

Pardon d’être un peu pâteux mais j’avoue que j’ai peu dormi. J’étais à la campagne chez des amis, on a fini tard, et ce matin le coq m’en a mis plein les oreilles. Quelle idée de dormir au-dessus d’un poulailler. Il a donné de la voix. Et ça m’a réveillé.

Coluche a dit un jour « savez-vous pourquoi les Français ont pris le coq pour emblème ? C’est parce que c’est le seul oiseau qui arrive à chanter les pieds dans la merde ». Vieux symbole que le coq. Ce sont les Romains qui l’ont attribué aux Gaulois. Bien forcés remarquez puisque gallus c’est à la fois le mot pour désigner le coq et désigner le gaulois. Certains disent que Vercingétorix aurait envoyé un coq à César pour symboliser l’ardeur de ses guerriers et que César l’aurait cuisiné au vin. Radical. Toujours est-il que les Français se considérant comme des Gaulois, ils ont pris le symbole avec. Assez tardivement d’ailleurs. 

Au Moyen Âge on n’aime pas le coq, qu’on associe à la luxure parce qu’il change de poule facilement.  Et pourtant c’est un pape, Léon IV, le considérant comme celui qui annonce la lumière, donc la Lumière du Christ, qui a décidé de le placer en haut des clochers. Ce n’est qu’à la Renaissance que les rois de France commencent à l’apprécier. Louis XIV en fait l’un des éléments du style frais pour les colonnes, ce qui fait qu’on le voit représenté au Louvre ou à Versailles. On le voit aussi tenir dans son bec les réverbères de la Place Stanislas de Nancy qui est dédiée à la France par le roi de Pologne Stanislas en 1755. 

C’est à la Révolution Française et avec la République que le coq s’impose définitivement. Il remplace le lys pour symboliser la France. On le trouve sur des pièces de monnaies et même à l’Elysée sur la Grille du Coq, à la sortie des jardins. Symbole de vigilance et de courage, il est opposé à la brutalité de l’aigle Prussien pendant la guerre de 1870. On le fait couronner de nombreux monuments, fier à la Rochelle, les ailes déployées sur le monument des Girondins à Bordeaux. Il est aussi présent sur beaucoup de monuments aux morts par exemple à Sermentizon dans le Puy de Dôme ou à Vigneux-Hocquet dans l’Aisne. C’est aussi notre emblème pour de nombreux sports, notamment pour nos équipes nationales de foot, de rugby, de handball et même de notre délégation olympique. Branché, il est aussi l’emblème de la French Tech ce label international attribué aux entreprises techniquement innovantes. 

Un symbole qui est cher au cœur des Français depuis longtemps, notamment à celui de Victor Hugo qui disait « c’est le coq gaulois qui réveille le monde, et son cri peut promettre à notre nuit profonde l’aube du soleil d’Austerlitz ».