Les séries France Bleu

Ils ont fait l’Histoire !

En semaine à partir de 15h08

Le corps conservé de Lénine.
Le corps conservé de Lénine. © Getty - The Print Collector

Le corps de Lénine toujours visible près de 100 ans après sa mort

Diffusion du lundi 14 janvier 2019 Durée : 3min

Le 21 janvier 1924, Vladimir Ilitch Oulianov dit Lénine est mort. L’URSS est en deuil. C’est lui qui a renversé définitivement l’Empire des Tsars et qui a fait basculer la Russie dans l’ère du Communisme.

L’homme n’est pas parfait. On lui doit la terreur, l’instauration de la police politique, les premiers camps de travail forcés, au final l’instauration d’une dictature par un parti unique. Mais cela, les Russes n’en n’ont cure. Soit qu’ils ne le savent tout bonnement pas, soit qu’ils ne veuillent pas savoir. C’est en tout cas le pays tout entier qui pleure la disparition de cet homme de 54 ans, qu’on entend quasi plus depuis un an, suite à des problèmes de santé. Il a fait plusieurs AVC, dont l’un l’a privé de la parole. 

Ce jour de janvier, plus de 50 000 personnes défilent devant la dépouille de Lénine, dans la maison des syndicats, pas loin de la Place Rouge. Assez vite, le cerveau est enlevé. On l’étudie pour essayer de comprendre comment il a pu être aussi génial. Alors que le Peuple soviétique continue de pleurer Lénine, Staline a une idée. À l’époque il est Secrétaire Général du Comité Central du Parti Communiste. Il a bien failli se faire virer par Lénine d’ailleurs, qui préconisait de le faire remplacer par je cite « Plus patient, plus poli, plus attentionné envers ses camarades ». Staline se veut pourtant comme le successeur naturel de Lénine. Il pleure encore plus que les autres. Et il suggère, de ne pas enterrer Lénine. Non. De le garder, dans une sorte de mausolée, que le Peuple pourra approcher pour le contempler. L’idée première est de le congeler mais au final on décide de l’embaumer. 

Pendant des années plus de 200 personnes travaillent chaque jour à conserver le corps de Lénine comme s’il était endormi. Ils sont une poignée de nos jours à entretenir le corps et à remplacer les tissus qui s’abîment avec de la peau artificielle. Très visité au XXe siècle, le mausolée est de nos jours beaucoup moins fréquenté, à tel point que certaines voix s’élèvent pour suggérer d’enterrer Lénine. Cela ferait entre autres économiser les 200 000 euros annuels de l’entretien de la momie. Vladimir Poutine refuse régulièrement. Mais certains disent qu’il pourrait changer d’avis. Lénine qui venu par le train faire la révolution, n’a donc peut-être pas encore fait son dernier voyage.