Les séries France Bleu

Ils ont fait l’Histoire !

En semaine à partir de 15h08

Louis Pasteur.
Louis Pasteur. © Getty

Louis Pasteur, l’enfant du Jura, sauve de la rage Joseph, l’enfant d’Alsace

La Franche-Comté est magnifique. Parmi les départements qui la constituent, il y a le Jura. Nous en redécouvrirons les attraits avant de nous arrêter à Dole.

C’est un enfant de Dôle qui a trouvé comment soigner la rage. Elle effrayait autant nos prédécesseurs que la Peste. Qu’un homme soit mordu par une bête enragée et on l’isolait, quand on ne l’enfermait pas, pendant 102 jours dans certains endroits, le temps d’être sûr que les symptômes ne se déclareraient pas. Que la maladie se déclare et la victime était sûre de mourir dans d’affreuses douleurs. La rage pouvait toucher n’importe quelle bête. Le renard, la vache, le chat, le rat et bien sûr le chien et donc l’Homme. Celui qui a sauvé l’humanité de cette horrible maladie et de bien d’autres est né ici, le 27 décembre 1822, à Dôle au cœur des montagnes du Jura, dans une maison qui existe toujours, au numéro 43 de la rue qui porte son nom, comme d’ailleurs beaucoup de la France. Pionnier de la microbiologie, chimiste, physicien, Louis Pasteur est un des plus grands bienfaiteurs de l’humanité.

Le 4 juillet 1885, il fait chaud à Maisonsgouttes en Alsace. La famille Meister est revenue de paris depuis 7 ans. Joseph Meister, 9 ans, se rend à l’école quand il passe devant l’épicerie de Théodore Vonné. C’est à ce moment-là que le chien de l’épicier surgit. Il rugit. Il se jette sur l’enfant et le mord à plusieurs reprises. Il mord aussi son maître venu l’arracher à sa victime. Joseph, mordu à plusieurs reprises est amené au médecin du village qui fait ce qu’il peut en cautérisant les nombreuses plaies du gamin qui supporte courageusement la douleur. Le chien a hélas été abattu par son propriétaire qui peut en témoigner. Pas plus calme que ce chien-là. S’il s’est jeté sur l’enfant il ne peut y avoir qu’une seule raison. La rage. Le doute est affreux pour les parents. Pour l’enfant. Il y a un temps d’incubation et maintenant que le chien est mort on ne peut pas savoir. 

Le médecin du village connait bien les travaux du docteur Pasteur, déjà fort célèbre. Il a travaillé sur plusieurs vaccins, et il expérimente depuis peu un vaccin contre la rage. Il a d’ailleurs échoué sur le cas d’une jeune fille qui avait déjà développé les symptômes de la rage. Ça vaut le coup d’être tenté. Il adresse le jeune patient au déjà célèbre chimiste et physicien qui exerce à Paris. Quelques jours plus tard, le jeune Joseph reçoit sa première inoculation. Il en recevra avec des doses de plus en plus fortes pendant 10 jours. Jamais il ne souffrira de la rage. Du coup, Louis Pasteur l’affirme : son vaccin a fonctionné. Joseph Meister est le premier être humain à être sauvé de la rage. La nouvelle fait le tour de la planète.

Une souscription est lancée pour aider au financement d’autres travaux, elle mènera à la création de l’Institut Pasteur. Joseph Meister continuera sa vie en Alsace d’abord, puis à Paris. Devenu Boulanger, puis frappé par le chômage, il reviendra voir son guérisseur qui lui trouvera le poste de gardien de l’Institut Pasteur. Louis Pasteur est mort en 1895. Il a donné son nom à un cratère sur la Lune et un autre sur Mars. 4 musées lui sont dédiés, notamment à Dole et à Arbois. 361 écoles et 2020 artères portent son nom dans nos communes.  On devait bien ça à Monsieur Louis Pasteur, l’enfant du Jura.