Ils ont fait l’Histoire !

Le samedi à 13h45

Le mariage
Le mariage © Getty - Peter Dazeley

Le mariage c’est une longue histoire en France

Diffusion du samedi 15 février 2020 Durée : 3min

C’est toujours beaucoup d’émotions, même quand ça n’est pas le sien. On se réjouit pour ce qu’on aime, on retrouve la famille les amis et on vit ce jour très émouvant qu’est le jour du mariage. Le mariage c’est une longue histoire, notamment en France.

Chez les Gaulois, d’après certains historiens, on fait un banquet, et l’homme à qui la jeune fille présente un baquet d’eau pour se laver les mains devient son mari. Chez les Gallo-Romains la chose est impossible pour les esclaves. En revanche tout citoyen romain peut se marier. A l’issue de la cérémonie on observe le couple pendant un an, et pour que le mariage soit définitivement valable, l’épouse ne doit pas avoir passé plus de trois nuits dans un endroit où ne se trouvait pas son mari. À défaut le mariage est déclaré nul. 

Les Romains inventent aussi le divorce. Un concept fermement combattu par l’Eglise qui fait du mariage un sacrement Impossible de rompre. C’est d’ailleurs ce qui entrainera au XVIe siècle le schisme entre catholiques et anglicans. Comme le Pape refuse la nullité de son premier mariage à Henri VIII, le roi d’Angleterre décide que c’est désormais lui qui décide, il crée une nouvelle église, l’Eglise Anglicane et se marie avec qui il veut. 

Chez les Vikings qui s’installent dans la future Normandie au Xe siècle, on peut être marié « more danico », Autrement dit un homme peut avoir plusieurs femmes. C’est d’ailleurs d’un de ses mariages qu’est né Guillaume le Conquérant. Si on se marie très jeune chez les princes pour préserver la lignée, dans le peuple on est moins rapide. Nos ancêtres ont bien compris que plus on se marie tôt, plus on a d’enfants et donc de bouches à nourrir. Alors pour limiter les naissances, on se marie plutôt vers 29 ans pour les hommes et 26 ans pour les femmes. Avant le mariage on publie des bans, autrement dit le curé du village doit annoncer le mariage au moins 3 fois, pour éviter de mettre les parents devant le fait accompli. 

À la Révolution française on institue le mariage civil en 1791 et le divorce en 1792. Le 17 mai 2013, le mariage devient possible pour les couples de même sexe. Même s’il a moins la cote, avec 221 000 mariages en 2019 contre 287 000 en 1997, le mariage continue d’être un moment important dans la vie des Français. Le moment où on réunit les gens qu’on aime pour témoigner de l’envie de s’aimer, de vivre ensemble ou de fonder une famille. Peut-être aussi parce que, comme dirait Kierkegaard « le mariage est et restera le voyage le plus important que l’homme puisse entreprendre »