Les séries France Bleu

Ils ont fait l’Histoire !

En semaine à partir de 15h08

Statue de Marie Harel
Statue de Marie Harel © Getty

Le Pays d’Auge, terre de Marie Harel, celle à qui on doit le Camembert

Diffusion du vendredi 18 mai 2018 Durée : 5min

Le Pays d’Auge, la Normandie, et c’est ici qu’a vécu Marie Harel, la légendaire fermière qui aurait inventé le Camembert. Une femme qui méritait bien l’hommage des normands, des américains et même d’une auteure célèbre : Margaret Mitchell à qui on doit " Autant en emporte le vent ".

Vimoutiers. Dans les années cinquante. En plein cœur du Pays d’Auge. À l’image de toute la Normandie, il ne reste pas grand-chose de la jolie ville qu’on connaissait avant le Débarquement. On a construit des baraques à la hâte. Il y a peu de maisons encore debout. Comme Saint Lo, totalement rayée de la carte, ou encore Caen, Argentan ou Lisieux, Vimoutiers a été intensément bombardée. 

Bien loin des images joyeuses de défilés de chars et de jeunes filles joyeuses lors de libération du reste du pays, dans les départements normands on a été plutôt occupé à tenter de sauver ce qui pouvait l’être tout en se protégeant aussi bien que possible des incroyables combats que se livrent les alliés et les nazis. Les morts ont été nombreux. Le souvenir ineffaçable. 

En ce jour d’après-guerre, les fanfares sont là. Les élus fignolent leurs discours. L’évènement c’est le retour de la Statue de Marie Harel. Des Américains se sont émus des destructions de Vimoutiers. L’une d’entre elle particulièrement. Margaret Mitchell, l’auteur du livre célèbre « Autant en emporte le vent » d’où sera tiré l’un des plus célèbres films américains de tous les temps. Elle, les pilot club et des ouvriers de la Borden Cheese Compagnie une laiterie de l’Ohio se sont cotisés pour aider à la reconstruction de Vimoutiers. Le point d’orgue symbolique c’est la statue de Marie Harel. Étonnant destin que celui de cette normande.

La légende raconte que Marie, jeune fermière dans le village de Camembert aurait hébergé un prêtre réfractaire pendant la Révolution. Gourmand, le curé, originaire de Brie, lui aurait donné des trucs et des astuces pour améliorer son fromage. D’autres affirment qu’elle aurait oublié le fromage et qu’en revenant, et le découvrant « tourné », elle l’aurait goûté et trouvé fameux. Véridique ou pas, l’histoire raconte joliment comment cette femme et sa famille ont réussi à faire un camembert si fameux que Napoléon III a craqué et l’a mis à la mode. 

C’est désormais le fromage Français le plus célèbre du monde. En 1944, la première statue avait été détruite par les bombardements, perdant sa tête. Dans quelques instants, une nouvelle statue incarnera la célèbre normande. Tout le monde espère qu’elle ne verra aucun bombardement. Mais qu’elle verra passer énormément de gourmands.