Ils ont fait l’Histoire !

Le samedi à 13h45

Marie Marvingt
Marie Marvingt © Getty - Keystone-France

Marie Marvingt, la femme la plus décorée de l’histoire de France

Diffusion du mercredi 26 septembre 2018 Durée : 3min

Une femme épatante ! Marie Marvingt, née à Aurillac en 1875, elle a passé quasi toute sa vie en Lorraine qu’elle aimait profondément. Retrouvez en vidéo cette "fiancée du danger".

15 Novembre 1909. Rue Saint Jean, à Nancy, Marie Marvingt incline la tête pour saluer plus souvent qu’à son tour. Il faut dire qu’elle n’arrête pas de recevoir des compliments. Bien mérités. Celle qu’on appelle déjà la fiancée du danger vient de réussir un nouvel exploit. 

Quelques semaines plus tôt, elle est partie en montgolfière du parc de la Pépinière de Nancy. Destination l’Angleterre. En ballon. Personne n’y croyait. Elle a pourtant réussi ! Plus de 400 kilomètres, l’étoile, son aérostat, a atterri plus ou moins bien près de Douvres. La tête des Anglais qui ont vu ainsi sortir une femme ébouriffée du panier couché sur une haie. Pas n’importe quelle femme puisque ce jour-là, Marie a été la première femme à franchir la Manche en ballon. Un voyage épique, elle a failli couler quand une tempête a tant fait baisser l’Étoile qu’elle a même touché l’eau. Chance et surtout talent lui ont épargné le pire. 

Il faut dire que Marie Marvingt n’a peur de rien. On la surnomme la Fiancée du danger, même Marie Casse-cou. Surnom que ses nombreux exploits lui ont mérité : Entre 1908 et 1910 elle s’illustre en ski, bobsleigh, luge et patinage conquérant dix-sept titres mondiaux, elle est aussi la première femme à franchir les sommets des alpes, Elle est aussi l’une des premières femmes à avoir son permis de conduire en 1899, une des premières à être pilote de ballon, d’avion, et même d’hydravion. 

Un an avant sa traversée de la manche en ballon, en 1908, elle a provoqué l’émoi en posant sa candidature pour le tour de France. Candidature refusée. Elle avait pourtant tout prévu, y compris de faire du vélo en jupe-culotte, pour pédaler tranquille sans offenser la pudeur. Elle pourrait lui répondre dans l’une des 7 langues qu’elle parle couramment dont une nouvelle venue, l’espéranto. Marie poursuit sa route. Elle ne le sait pas encore, mais elle va se déguiser en homme pour défendre la France en 1914, elle va inventer l’aviation sanitaire en 1915, elle sera la première femme à piloter un avion avant de refermer une vie mouvementée de 88 années, le 14 décembre 1963 à Laxou en Lorraine. Marie Marvingt est la femme la plus décorée de l’Histoire de France. Peut-être parce que toute sa vie elle a appliqué sa célèbre devise, qui pourrait tous nous inspirer « Je décide de faire mieux, encore et toujours ».