Les séries France Bleu

Ils ont fait l’Histoire !

En semaine à partir de 15h08

La Panthéon, Paris.
La Panthéon, Paris. © Getty

Mirabeau : premier à entrer et sortir du Panthéon

Diffusion du vendredi 27 avril 2018 Durée : 5min

Le Panthéon, à l’origine église dédiée à Sainte Geneviève, il deviendra pour la première fois la sépulture des grands hommes avec les obsèques de Mirabeau en 1 791. Il sera aussi le premier à en sortir 3 ans plus tard.

Honoré Riquetti, comte de Mirabeau, est né en 1 749. D’une laideur puissante, doué pour l’humour, il est enfermé et s’évade plusieurs fois. Séducteur, notamment d’une jeune femme mariée avec laquelle il s’est enfui à l’étranger, ruiné plusieurs fois, c’est aussi un passionné de politique. Il écrit et parle merveilleusement. Un pro de l’art oratoire, qu’il met à profit pour conquérir les femmes et les foules. 

Élu député du Tiers État en 1789, il s’engage à fond dans la Révolution Française et entre dans l’Histoire en juin 1789. Le 20 juin 1789, les députés du Tiers État décident de s’appeler l’Assemblée Nationale, considérant qu’ils représentent la Nation. Le lendemain Louis XVI, qui refuse cette idée, ordonne aux députés de se disperser. Alors que le roi est parti, les députés ne bougent pas. On leur rappelle qu’il faut partir. Alors Mirabeau se lève et dit « la Nation assemblée n’a d’ordre à recevoir de personne. Nous ne sortirons d’ici que par la force des baïonnettes ». 

Très aimé par les Français, Mirabeau joue pourtant une sorte de double jeu. Partisan d’une monarchie à l’anglaise, il conseille en secret Louis XVI, qui le rémunère grassement. Cela personne ne le sait au moment de sa mort. L’affection des révolutionnaires sera même l’occasion de la création du Panthéon que Mirabeau inaugure à sa mort. Il est également le premier à en sortir. En 1792, quand on découvre l’intégralité de la correspondance de Louis XVI dans une armoire de fer, on découvre le double jeu de Mirabeau. Son corps va illustrer cette maxime qui est de lui « il n’y a pas loin du Capitole à la roche tarpéienne ». 

À Rome, le capitole était l’aboutissement des triomphes des généraux, la roche tarpéienne était l’endroit d’où on jetait les condamnés à mort dans le vide. Le 21 septembre 1794, on sort officiellement le cercueil de Mirabeau du Panthéon, il est remplacé par Marat, qui ne l’emportera pas au Paradis si j’ose dire puisqu’il en sera sorti à son tour quelques années plus tard. À ce jour seuls 4 corps en ont été expulsés. Le corps de Mirabeau a ensuite été égaré. C’est sûr et certain, il ne reposera jamais plus au Panthéon qu’il a pourtant contribué à fonder.