Les séries France Bleu

Ils ont fait l’Histoire !

En semaine à partir de 15h08

 Le pape Jean-Paul II en Papouasie, Guinée, en mai 1984.
Le pape Jean-Paul II en Papouasie, Guinée, en mai 1984. © Getty

Octobre 1978, un inconnu polonais devient le Pape Jean Paul II

Diffusion du jeudi 13 septembre 2018 Durée : 3min

Combien de temps a duré le pontificat de Jean Paul II ?

16 Octobre 1978. Place Saint Pierre à Rome. « Habemus Papam » Et le monde découvre le nom du nouveau pape, si étonnant qu’il est même mal prononcé par le cardinal qui l’annonce « Karol  Woltiwa ». En fait c’est Karol Wojtyja. Polonais. 

Le premier de l’histoire à devenir Pape et le premier pape non italien depuis 1522. Au balcon de Saint Pierre, le pape polonais s’avance. Quelques jours plus tard, lors de la cérémonie de début de son pontificat il lancera la fameuse phrase « N’ayez pas peur ». Le monde est stupéfait. Oh bien sûr dans les milieux autorisés on connaissait ce jeune et svelte cardinal de 58 ans. Un gamin dans le sacré collège. Sportif. Doué pour l’humour aussi. Et doué pour l’image déjà. Sa passion pour le théâtre quand il était jeune n’y est pas pour rien. Il a d’ailleurs été longtemps partagé entre les deux vocations : comédiens ou prêtre avant de se décider pour l’Église et de devenir prêtre en 1946. 

Né en 1920, à Wadowice en Pologne, Karol Wojtyla a vu son pays occupé par les nazis puis par les Soviétiques avant d’être l’un des plus gros membres du bloc de l’Est. Dans un régime archi anticlérical, Karol fait son chemin malgré tout. Un chemin extrêmement rapide. En 1958, il devient évêque de Cracovie à 38 ans seulement avant d’être nommé Archevêque en 1963, puis cardinal en 1967. Il a tout juste 47 ans. Un parcours de comète dans le ciel de l’Église. L’évêque fait parfois parler de lui, notamment en 1962 quand il publie un livre intitulé « amour et responsabilité » dans lequel il évoque sa conception de l’amour et de la sexualité. On lit déjà les positions qui lui vaudront l’incompréhension à mesure que grandira l’épidémie de Sida dans les années 80 face à un pape qui considérera que je le cite « Le préservatif blesse la dignité humaine ».
Mais revenons à 1978, L’élection d’un pape Polonais en 1978 c’est un énorme coup de tonnerre qui ébranle le rideau de fer qui est tombé sur l’Europe de l’Est après la Guerre. Il ne sera pas pour rien dans la fin de l’ère communiste à l’Est. Très populaire, Jean Paul II est aussi le premier pape voyageur. 129 pays, plus de 500 000 000 de personnes touchées de près ou de loin, au terme d’un pontificat de 26 ans qui le place dans les trois plus longs de la Papauté. Mort en 2005, il est devenu saint seulement 9 ans après sa mort. On le fête le 22 octobre. Jean Paul II C’est décidément le pape de tous les records de rapidité.