Les séries France Bleu

Ils ont fait l’Histoire !

En semaine à partir de 15h08

La pomme de terre est arrivée en Europe par bateau en 1532.
La pomme de terre est arrivée en Europe par bateau en 1532. © Getty - R.Tsubin

Quand la patate est arrivée dans nos assiettes

Diffusion du lundi 8 octobre 2018 Durée : 4min

On a longtemps fait sans la pomme de terre ! Poireaux, navets, céleri tout ça on avait, mais jusqu’au XVI siècle, de patates nada ! Nada c’est le bon mot tiens, puisque la pomme de terre nous est parvenue via l’Espagne.

1532. Empire Inca. Francisco Pizarro dine en compagnie d’Atahualpa, le chef de cet empire immense. Dans quelques mois, Pizarro va croquer l’empire inca et liquider Atahualpa, mais ça n’est pas ce qui nous intéresse aujourd’hui. Non, nous ce qui nous intéresse c’est ce que mangent les deux hommes : des pommes de terre. 

Pizarro est étonné de déguster ce légume complètement inconnu en Europe qu’on appelle ici la patata. Les Incas, eux, en raffolent. Ils en dégustent depuis près de 8000 ans. Ce que les Français appelleront la pomme de terre fait donc son entrée en Europe à bord des galions espagnols de retour d’Amérique.
Elle est d’abord étudiée par les savants. Beaucoup s’en méfient. On l’accuse de transmettre la lèpre. D’autres lui attribuent des vertus guérisseuse. On se fait des cataplasmes en les écrasant. Une purée médoc quoi. Mais curieusement, personne n’a l’idée de faire comme les Indiens, de la manger. Tout juste si on la donne aux animaux. C’est le XVIIIe siècle qui va mettre la pomme de terre dans les assiettes.
Alors qu’on cherche depuis un moment déjà comment remplacer le pain quand le blé manque, et donc d’enrayer les famines qui sont récurrentes, le pharmacien agronome Auguste Parmentier milite pour la pomme de terre. Militaire pendant la guerre de 7 ans, il a goûté le tubercule en bouillie alors qu’il était prisonnier en Allemagne. Il a aimé. Et il s’est dit que, nourrissante, facile à cultiver et à conserver, la pomme de terre était le légume idéal. Parmentier organise des dîners pour la faire goûter à des personnalités populaires, tel Benjamin Franklin. Il réussit même à convaincre Louis XVI et Marie Antoinette. La Reine l’aide via ce qu’elle connaît le mieux : la mode. Et la voilà qui pique des fleurs de pommes de terre dans sa perruque pour faire la promo du légume. La légende nous dit que pour attirer la curiosité, Parmentier aurait fait planter des patates dans la plaine des sablons de manière tout à fait mystérieuse. Il aurait fait garder le champ par des militaires auquel il était expressément défendu d’arrêter les voleurs. 

Les parisiens seraient venus voir, en auraient volé quelques-unes pour goûter, et se seraient régalés. Vraie ou fausse la légende montre bien que la pomme de terre, si indispensable de nos jours, a mis un temps fou à devenir le légume préféré des Français.