Les séries France Bleu

Ils ont fait l’Histoire !

En semaine à partir de 15h08

Palais Royal, la Comédie-Française à Paris.
Palais Royal, la Comédie-Française à Paris. © Getty

Quand Molière jouait au Palais Royal à Paris

Diffusion du jeudi 26 avril 2018 Durée : 5min

Un superbe endroit dont Paris a le secret : le Palais Royal. Demeure du Cardinal de Mazarin, le Palais est devenu un lieu de fête et de théâtre quand la famille d’Orléans en a pris possession. De nos jours c’est le siège de nombreuses institutions et notamment de la Comédie Française.

Au cœur de Paris se trouve le Palais Royal. Des arcades. Une grande place sur laquelle on trouve les célèbres colonnes de Buren blanches et noires. Un peu plus loin la grande fontaine et les fontaines de Pol Bury et un calme étonnant alors qu’on est en plein cœur de la capitale. À l’origine le Palais royal s’appelait le Palais Cardinal. Et pour cause, il est né de l’envie du Cardinal de Mazarin d’avoir un palais pour lui ne serait-ce que pour offrir un écrin digne de sa splendide collection d’œuvres d’art. L’une des plus grandes de son époque. L’architecte Jacques Lemercier, auteur de la Sorbonne imagine donc ce palais que Mazarin lègue à Louis XIV à sa mort. Le roi y réside avant de partir au Louvre puis à Versailles et de donner le Palais Royal à son frère Philippe d’Orléans. 

Avec les Orléans, le Palais royal devient un lieu haut en couleur. On s’y presse pour assister à des concerts, à des bals masqués. Sous la Régence, c’est la demeure du Régent qui y donne des soupers fins. Dans les jardins on croise les filles de joies parmi les plus demandées de Paris. On s’éclate dans les multiples tripots et dans les maisons de jeux. Au milieu du XVIIIe siècle, l’un des ducs d’Orléans a une idée de génie. Il fait agrandir le palais en créant toute une série de boutiques. Elles sont toujours là, derrière l’immense colonnade qui longe la cour intérieure. On y trouve par exemple le grand Véfour, l’une des meilleures tables de France. Après la Révolution, le Palais Royal devient le siège de plusieurs institutions : le Conseil d’État et le Conseil Constitutionnel. On y trouve aussi le ministère de la Culture de la Communication. 

Dès le départ Mazarin a fait construire un théâtre dans son palais. L’un des plus beaux de l’époque. Cette tradition qui a 350 ans continue de nos jours puisque le Palais Royal abrite la Comédie Française. On la surnomme aussi « la Maison de Molière » alors même qu’elle a été fondée 7 ans après sa mort. Il est vrai que Molière a beaucoup joué au Palais Royal. On y garde d’ailleurs un souvenir émouvant, le fauteuil sur lequel il a commencé à mourir lors de la 4e représentation du Malade Imaginaire. Son ombre pleine de talent veille sur les talents d’aujourd’hui.