Le 6 juin 44 du Commando Kieffer (1)

Hubert Faure, le 2 juin  2014

Émission 

Un centenaire vétéran du Débarquement et un jeune historien spécialiste du Commando Kieffer racontent - en deux épisodes - les Français du 6 juin 44.

Ils étaient 177. Tous candidats pour libérer la France. Ils furent sélectionnés après un stage particulièrement éprouvant en Ecosse où rien ne leur fut épargné. Cet entrainement leur permit de participer au D-Day, le 6 juin 1944, au sein du commando Kieffer, seul commando français ce jour-là. Chez lui à Paris où il témoigne exceptionnement pour "Ils ont fait Paris et sa région", Hubert Faure raconte la version française du débarquement. Cet alerte centenaire est désormais le dernier officier encore en vie du commando.Sous-officier d'active avant la guerre, il est instructeur de la préparation militaire supérieure pour la région de Paris. Il s'engage comme tous ses camarades en toute connaissance de cause. Leur chef, le Commandant Kieffer, leur a indiqués qu'il y aurait "50 % de pertes" au sein de l'unité. Ils vont connaître le déluge de feu sur la plage de Colleville-Ouistreham, le 6 juin 44. Les hommes du commando Kieffer constituent l'extrémité Est du débarquement. Tout le verrou Est de la Bataille de Normandie repose sur eux explique l'historien Benjamin Massieu, auteur du livre "Philippe Kieffer, chef des commandos de la France Libre" aux Editions Pierre de Taillac. "Je pense à tous nos camarades qui ont laissé leur vie sur la plage..." déclare sobrement Hubert Faure.

Partager sur :