Le 6 juin 44 du Commando Kieffer (2)

Editions Pierre de Taillac

Émission 

Comment un civil, banquier avant guerre, devenu chef d'une unité de commando, dirigea les Français du D.Day. Un historien et un vétéran racontent... - Deuxième épisode -

"Un icononoclaste"... Un civil, banquier à Haïti,qui n'a pas fait son service militaire et ne connait rien au maniement des armes lorsque la guerre éclate... mais dirigera quand même la seule unité française du D.Day ! L'historien Benjamin Massieu raconte "Philippe Kieffer, chef des commandos de la France Libre". Il lui consacre un très beau livre, très documenté, aux Editions Pierre de Taillac, pour le 70° anniversaire du Débarquement. Après l'ultime bataille de Flessingue aux Pays-Bas, remportée en novembre 1944 dans des conditions dantesques, Philippe Kieffer retrouvera pourtant la vie civile, s'engagera un temps en politique, travaillera pour l'Otan et finira sa vie en 1962 à Cormeille-en-Parisis, en région parisienne. Il n'est pas étonnant que Philippe Kieffer ait inspiré en partie le film "Le jour le plus long". "Il avait le don du commandement" résume Hubert Faure, centenaire et dernier officier du Commando Kieffer. Il rend hommage à son ancien chef et rappelle aussi que "l'avenir des jeunes dépend du passé de leurs parents". Merci Monsieur Faure !

Partager sur :