"Août 44, le combat pour la liberté"

Affiche de l'exposition

Émission 

"Paris libéré...", mais à quel prix ! Une exposition à l'Hôtel de Ville de Paris

Les deux expositions ont la même affiche, un soldat congratulé par des Parisiennes tout sourire. L'Hôtel de Ville de Paris, comme le musée Carnavalet, commémore le 70° anniversaire de la Libération de Paris. L'exposition "Août 44 / Le combat pour la liberté" présente des photos et des films souvent inédits des journées historiques du 18 au 26 août 44, de l'ordre de mobilisation générale du colonel Rol-Tanguy placardée sur les murs de Paris à la foule acclamant le général de Gaulle à Notre-Dame. "J'ai fait mon devoir, c'est tout !" raconte modestement, 70 ans après, Charles Pegulu de Rovin. Une photo le montre, à 18 ans, membre des Equipes Nationales, mitraillette en bandoulière, protégeant Léo Hamon venant de prendre possession du bureau du préfet de la Seine. La semaine de la Libération de Paris a fait environ 2 000 morts, civils et militaires, victimes des combats, bombardements et balles perdues, estime la commissaire de l'exposition Christine Levisse-Touzet, directrice du Musée du Général Leclerc de Hautecloque et de la Libération de Paris - Musée Jean Moulin. Dans une ville livrée aux combats de rues, seul le téléphone fonctionnait encore normalement raconte également l'autre commissaire de l'exposition Dominique Veillon.

Partager sur :