L'ancienne sacristie du collège des Bernardins

Lyes Hammadouche - Collège des Bernardins

Émission 

Un artiste plasticien investit le collège des Bernardins

Le collège des Bernardins est le symbole de la renaissance d’un édifice exceptionnel du 13° siècle, au cœur de Paris, dans ce que l’on appelait déjà  le Quartier Latin. Paris était alors la ville la plus importante d’Europe et le centre de la vie intellectuelle. L’université de Paris attirait les esprits les plus brillants de l’époque qui y enseignaient, en latin. L’ordre des cisterciens y a créé un collège qui a perduré jusqu’en 1791. Transformé en dépôt de sel, puis en prison, et durant plus d’un siècle affecté aux pompiers de la capitale, le bâtiment a été restauré et transformé en 2008 à l’initiative du diocèse de Paris. Le Collège des Bernardins est redevenu ainsi un lieu de culture et d’enseignement où sont organisés des débats et des expositions. Dans l’ancienne sacristie de l’abbaye cistercienne, en prenant pour point de départ l’architecture du lieu, le jeune artiste plasticien Lyes Hammadouche a créé une « installation spéculative et poétique ». Avec le commissaire de l’exposition Gaël Charbeau, il raconte le concept de Tout est parti d’une colonne .

A découvrir - en entrée libre - jusqu'au 5 juillet 2015.

Partager sur :