Les écrivains dans la Grande Guerre

Affiche de l'exposition

Émission 

Ecrire pour tenter de survivre. Les tous derniers jours d'une exposition au Musée des Lettres et Manuscrits

Toute une génération s'est retrouvée plongée dans la première guerre mondiale. Parmi elle, les écrivains, envoyés au front comme tous les hommes aptes au combat. Roland Dorgelès, Maurice Genevois, Guillaume Apollinaire et d'autres encore ont décrit et dénoncé pendant et après le conflit l'inhumanité et la folie des tranchées. Beaucoup d'autres, et souvent de simples soldats aussi, ont tenu des carnets ou rapports de tranchées non publiés le plus souvent. Des lettres, des rapports et des extraits de journaux de poilus sont présentés au Musée des Lettres et Manuscrits dans l'exposition "Entre les lignes et les tranchées, photographies, lettres et carnets, 1914 - 1918". Le commissaire de l'exposition Jean-Pierre Guéno et l'historien Yann Prouillet évoquent les documents présentés un siècle plus tard. Leurs auteurs sont Marcel Proust, non mobilisé du fait de son état de santé, les frères Roux - deux prètres, infirmiers et photographes du conflit -, ou encore le jeune capitaine De Gaulle et son supérieur le général Duplessis, incroyablement lucide sur la folie de cette Grande Guerre.

Partager sur :