Ils ont fait Paris et sa région

Plaque au 19 quai de Bourbon de l'Ile Saint-Louis
Plaque au 19 quai de Bourbon de l'Ile Saint-Louis © Radio France

Ils ont fait Paris et sa région : Camille Claudel et Rodin

Diffusion du jeudi 15 juin 2017 Durée : 4min

Le nom de Camille Claudel est encore trop souvent associé à celui d’Auguste Rodin. La jeune Camille fut son élève et sa maitresse, certes. Mais bien au-delà de sa vie privée, l’artiste mérite aussi de figurer parmi les grands sculpteurs français, au même titre que Rodin. Le centenaire de la mort de celui-ci en 2017, l’exposition qui lui est consacré au Grand Palais, le film et la BD – évoqué hier – imposent donc une évocation de la vie et de l’œuvre de son élève. En avril 2008, Aline Magnien était le commissaire de l’exposition Camille Claudel, une femme, une artiste, au musée Rodin. Pour Ils ont fait Paris et sa région, elle évoquait les conséquences de la liaison entre les deux artistes : tiraillé entre ses sentiments pour Rodin et son écrasante concurrence artistique, elle ne s’en remettra jamais et subira trente ans d’internement psychiatrique, jusqu’à sa mort en 1943. Une plaque à l’emplacement de son atelier parisien du 19 quai de Bourbon résume tout cela : Camille Claudel, 1864 – 1943, sculpteur, vécut et travailla dans cet immeuble, au rez-de-chaussée sur cour, de 1899 à 1913. A cette date prit fin sa brève carrière d’artiste et commença la longue nuit de l’internement. « Il y a toujours quelque chose d’absent qui me tourmente », (lettre à Rodin, 1886). La ville de Nogent-sur-Seine, dans l'Aube, où elle passa une partie de son enfance lui a rendu l'hommage qu'elle méritait : en mars 2017 s'est ouvert dans cette ville le Musée Camille Claudel.

Mots clés