Émissions Toutes les émissions

Ils ont fait Paris et sa région : le cimetière du Père Lachaise (2)

Cimetière du Père-Lachaise, Paris © Pascal Lemaître

Photo : Cimetière du Père-Lachaise, Paris © Pascal Lemaître - Cimetières et tombeaux, Patrimoine funéraire français, Editions du Patrimoine -

Ils ont fait Paris et sa région : le cimetière du Père Lachaise (2)

Les deux auteurs du livre Cimetières et tombeaux, Patrimoine funéraire français, paru aux Editions du Patrimoine, poursuivent la visite du Père Lachaise par une « approche historique, artistique et thématique ». Guénola Groud et Régis Bertrand racontent la création de l’un des premiers bosquets du cimetière, - Division 11 -, pour la tombe de l’Abbé Delille, poète… un peu oublié, mort en 1813. L’architecte Philippon a construit pour lui un enclos et l’un des plus célèbres monuments funéraires du cimetière. D’autres poètes… oubliés eux-aussi et l’architecte Alexandre-Théodore Brongniart, père du Palais de la Bourse, sont inhumés autour de cet «enclos Delille ». Le cimetière du Père Lachaise fait alterner cette création artistique et la démesure de la « chapelle Thiers ». L’homme politique, « massacreur de la Commune », à sa mort en 1877, a droit à un véritable mausolée dépassant en hauteur la chapelle du cimetière toute proche. Le monument aux morts de Bartholomé est une autre illustration de cette diversité du patrimoine funéraire. Le peintre Albert Bartholomé, plus connu par ses tableaux exposés au musée d’Orsay, a sculpté le tombeau de son épouse sur les conseils de son amis Degas. « Il s’est découvert sculpteur » et a conçu alors un monument « qui décrit toutes les expressions de la souffrance, de la douleur et de la détresse devant la mort ». Il avait été envisagé un temps de placer ce monument place du Trocadéro. Le Père Lachaise en a hérité, « de par son sens et la quiétude du lieu ».

Partager sur :