Ils ont fait Paris et sa région

Editions Parigramme
Editions Parigramme © Radio France

Ils ont fait Paris et sa région : le Paris de Michel Audiard -1

Diffusion du lundi 13 mars 2017 Durée : 4min

Philippe Lombard publie chez Parigramme Le Paris de Michel Audiard, toute une époque ! La rencontre, pour Ils ont fait Paris et sa région, a lieu place Michel Audiard, dans le 14° arrondissement de son enfance. Le petit Audiard né en 1920 rue Brézin a grandi dans le quartier, élève de l'école de la rue du Moulin Vert et adolescent facétieux du parc Montsouris quand la réplique du palais du Bardo de Tunis s'y trouvait encore. Bien des années plus tard, il épinglera d'une de ses formules le palais transformé en centre météorologique de mesure du vent, s'étonnant qu'"il ne serve pas à contrôler la connerie"... Le dialoguiste aura la dent dure pour ce 14° qu'il aimait pourtant. Le Lion de Belfort de la place Denfert-Rochereau - "crapulerie de bronze" - et l'église Saint-Pierre de Montrouge étaient selon lui parmi les monuments les plus laids de Paris. De même, l'avenue d'Orléans devenue l'avenue du Général Leclerc était "une coulée de merde"... Audiard se sent bien pourtant dans ce Paris populaire de la rive gauche. Fou de vélo, il fréquente le Club vélocipédique du 14°, s'y entraine assidument... et, "durant l'Occupation", dérobe au passage avec ses copains "plusieurs centaines de vélos" dans le quartier. A vélo toujours, il devient livreur de journaux. Il ne franchit la Seine qu'à 17 ans et découvre alors les Champs-Elysées, tout autre monde. Il fréquente aussi le quartier de la presse, rue du Faubourg-Montmartre, rencontre des journalistes et les épate par sa gouaille et sa façon de parler. L'un d'eux, en panne d'inspiration, lui demande un jour d'écrire un article à sa place raconte encore Philippe Lombard. Dès lors, la carrière de Michel Audiard est lancée. Il a découvert l'écriture. Il sera tout d'abord journaliste, "bidonnera" si besoin est quelques articles, dont une fausse interview de Tchang Kaï-Chek... Le cinéma, par d'autres rencontres, sera l'étape suivante.