Replay du mardi 25 avril 2017

Ils ont fait Paris et sa région : le Quartier Latin d'Irène Frain et Daniel Picouly - 2

La Sorbonne
La Sorbonne © Radio France

Irène Frain et Daniel Picouly poursuivent leur récit. Avec une quinzaine d’autres écrivains, ils racontent leurs souvenirs d’étudiants de mai 68 dans Mon Quartier Latin des Editions Garnier. Leur récit se croise aussi pour Ils ont fait Paris et sa région, en mêlant la Sorbonne, Simone de Beauvoir et Jean Paul Sartre mais aussi Marie Curie, le Jardin du Luxembourg et la faculté d’Assas. Petite étudiante inscrite à la Sorbonne, Irène Frain n’est « pas du tout inspirée » à l’époque par Sartre et Beauvoir installés « sur leur Olympe inatteignable » de la Coupole et du Sélect. Elle est davantage attirée par Roland Barthes, Gilles Deleuze, Noam Chomsky et Michel Foucault. En 2017, bien plus que Simone de Beauvoir, Marie Curie – héroïne de l’un de ses livres - reste toujours pour elle la grande dame du Quartier Latin : « tous les épisodes de sa vie, de la Sorbonne au Panthéon, se jouent au sommet de la Montagne Sainte-Geneviève ». Daniel Picouly, de son côté, avoue avoir « une topographie du quartier assez lacunaire » qui le mène « de souvenirs en souvenirs plus que d’endroits en endroits ». Il se souvient donc des sandwichs de la brasserie Le Rostand, face au jardin du Luxembourg, de la fontaine Saint-Michel où tout le monde se donnait rendez-vous, et de la faculté d’Assas, la seule à l’avoir accepté. Arrivant chaque matin de sa cité, il traversait donc le jardin du Luxembourg de ses 20 ans.