Toutes les émissions

Ils sont fous ces Bretons

Du lundi au vendredi à 7H25.

OFI, l'objet connecté pour surveiller la qualité de l'eau des piscines
OFI, l'objet connecté pour surveiller la qualité de l'eau des piscines - oficoncept.com/fr

Annick et OFI, un objet brestois flottant et connecté pour la qualité de l'eau des piscines

Diffusion du lundi 7 janvier 2019 Durée : 3min

Cette invention déjà primée par la Fédération des Professionnels de la Piscine part en 2019 à la conquête du monde.

Cette invention est baptisée Ofi, un objet flottant bien identifié, de 20 cm de diamètre et connecté, d'ou son nom Objet flottant intelligent. Il sert à analyser la qualité de l’eau d'une piscine. Annick Le Bihan est la créatrice et la co-fondatrice de la start-up Asamgo née en 2016 qui a imaginé Ofi à Brest.

Au départ, Annick rêvait d'une piscine. Ce rêve s'est réalisé chez elle, mais quelle galère pour s'assurer de la qualité de l'eau ! Annick a donc imaginé en 2015 une alternative aux languettes de test et aux grosses machines coûteuses : OFI - imaginé  avec l'informaticien Sébastien Gourvès et le CNRS de l’Université de Bretagne Occidentale - calcule la température, le pH, le chlore, la dureté de l' eau... Il est relié par bluetooth (bientôt wifi) à une application pour smartphone et donne accès à des conseils de maintenance. En plus, cet objet flottant est lumineux, pour l'ambiance, mais surtout pour alerter de la qualité de l'eau : bonne (vert), à vérifier (bleu), mauvaise (rouge).

2019 sera l'année de l’accélération pour la jeune entreprise brestoise et celle de la recherche de distributeurs en Europe, en Amérique du Sud, en Australie et au Moyen-Orient. Mais le marché est avant tout de proximité : la France est le 2e marché mondial des piscines après les Etats-Unis, avec 2,5 millions de piscines privées. La start-up Asamgo travaille aujourd'hui avec le Groupe Hammel, une entreprise familiale vieille de 70 ans, spécialiste de la gestion de l’eau, qui n'était pas encore présente sur les nouvelles technologies.