Ils sont fous ces Bretons

Du lundi au vendredi à 7H25 et 14h15.

 Restachoù mad valorise les invendus alimentaires
Restachoù mad valorise les invendus alimentaires

Étienne transforme les restachoù des agriculteurs et fait du jus de pomme

Diffusion du lundi 7 octobre 2019 Durée : 4min

Une cuisine pour valoriser les invendus et les livrer à vélo dans le pays de Douarnenez

Son projet : transformer les invendus de la grande distribution en plats cuisinés et les restes des agriculteurs du pays de Douarnenez pour en faire des bocaux alimentaires revendables à la ferme ou livrés à vélo. Etienne Soubrié est un ancien étudiant en cinéma, ex-employé en milieu hospitalier et dans la restauration, promoteur du cheval dans le tourisme.  Après un financement participatif populaire sur internet réussi, il continue la levée de fonds pour sa future coopérative "Restachoù mad".

Cela fait 2 ans qu'il travaille en tant que bénévole sur ce projet associatif qui doit devenir une SCIC (Société Coopérative d'Intérêt Collectif) avec associés, paysans, salariés, clients, associations, entreprises et collectivités locales. Et en deux ans, il y a eu beaucoup de travail et des doutes. Après avoir déniché une cuisine complète (piano 6 feux, four, friteuse...), il reste à trouver un emplacement pour le container de 30m² qui accueillera le labo-cuisine, ou une vraie cuisine qui serait située en Cornouaille.

Même si le financement participatif et populaire a très bien fonctionné il y a un an avec les internautes, ce n'est qu'une infime partie du budget nécessaire. Étienne a reçu des promesses de fonds européens, de banques et de la fondation RTE qui a sélectionné "Restachoù mad" dans son appel à projet "Alimentation Durable". Le plus dur étant de trouver les financements de la part des collectivités locales et régionales. 

Si "Restachoù mad" s'attachera à valoriser les invendus et les restes alimentaires (8000 tonnes gâchées par an en Ouest-Cornouaille), l'aventure avait commencé avec les fruits. Le Douarneniste presse en ce mois d'octobre pour la 3e saison des jus de pommes, poires et raisins avec les propriétaires d’arbres fruitiers du pays de Douarnenez grâce à son broyeur à main et un son pressoir artisanal. Déjà 3 tonnes pressées en 10 jours !