Émissions Toutes les émissions

Ils sont fous ces Bretons

Du lundi au vendredi à 7H40 et 15h50.

3min

Jean veut traverser l'Atlantique malgré son handicap

Par le lundi 26 septembre 2016
Podcasts : RSS
Jean d'Artigues, skipper
Jean d'Artigues, skipper

Un défi personnel mais surtout solidaire : Jean d'Artigues, atteint de la maladie de Charcot, s'élancera le 8 octobre de la Trinité-sur-mer (56) vers la Martinique.

Une transat pour transmettre l'espoir, montrer l'exemple et lutter contre la maladie de Charcot qui touche 8000 personnes en France. Jean D'Artigues veut traverser l'Atlantique en voilier : 8 000 km pendant 6 semaines, malgré sa tétraplégie. Le départ sera donné de la Trinité-sur-mer le 8 octobre vers la Martinique. Jean navigue depuis longtemps mais n'avait jamais pu réaliser ce rêve.

Atteint depuis l'age de 48 ans de la maladie de Charcot ou SLA (Sclérose Latérale Amyotrophique ), une maladie neuro-dégénérative incurable, Jean a aujourd'hui perdu l'usage de ses jambes et de ses bras. Les cellules motrices finissant par ne plus commander les muscles, la parole, la respiration. Quand la maladie se déclare en 2011, il a alors longtemps travaillé dans le conseil et la communication, et est lui-même chef d'entreprise.

Jean d'Artigues et le Pourquoi pas ? - Aucun(e)
Jean d'Artigues et le Pourquoi pas ?

C'est Marc Guillemot, coureur au large, 3e du Vendée Globe 2008-2009, épaté par la force de Jean devant l'épreuve, qui a accepté d'être le parrain de ce projet. Jean sera accompagné de 5 bénévoles : 2 marins professionnels et 3 "marins-soignants" (un médecin, un infirmier et un kinésithérapeute). Son fauteuil a été adapté pour prendre des douches à bord, la carré aménagé pour qu'il puisse y dormir.

Un exploit surtout solidaire : ce voyage c'est aussi sa pierre à l’édifice de la recherche via l'ARSLA : l'Association pour la Recherche sur la SLA (Sclérose Latérale Amyotrophique) dont Jean d'Artigues est le vice-président.

Transat dans un fauteuil - Aucun(e)
Transat dans un fauteuil