Émissions Toutes les émissions

Du lundi au vendredi à 7H40 et 15h50.

Thomas, met en scène La fille du saumon en 4 langues

Thomas Cloarec, teatr Piba

Ils sont fous ces Bretons du lundi 31 octobre 2016

Par

La compagnie brestoise Teatr Piba a trouvé une astuce artistique et technologique pour rendre accessible sa nouvelle création Merc'h an eog, La fille du saumon.

    Podcasts :

  • RSS

Thomas, met en scène La fille du saumon en 4 langues

A l'occasion de la nouvelle pièce de la troupe en langue bretonne de Brest "Teatr Piba", associée au théâtre national du Pays de Galles de langue galloise, les spectateurs pourront suivre le spectacle Merc'h an Eog [la fille du saumon] en 4 langues (breton, gallois, français et créole) sans en perdre une miette grace aux nouvelles technologies et une astuce artistique.

Merc'h an Eog, La fille du saumon - Aucun(e)
Merc'h an Eog, La fille du saumon

Merc'h an Eog [la fille du saumon], déjà joué au Pays de Galles et en Angleterre, sera présenté 6 soirs en Bretagne en novembre. Les bretonnants pourront entendre les parties en breton et français et suivre les autres langues grâce au sur-titrage intégré à la mise en scène. Les autres pourront demander un casque, et un comédien jouera en live au creux de vos oreilles les moments en langue étrangères.

Merc'h an Eog [la fille du saumon] mis en scène par Thomas Cloarec a été écrit par la bretonne Aziliz Bourgès et l'auteur gallois Owen Martell avec 6 comédiens, dont la bretonne Loeiza Beauvir et la galloise installée en Bretagne Lleuwen Steffan. Le spectacle raconte l'histoire d'une Galloise qui vit en Bretagne avec son amoureuse mais qui se sent attirée irrésistiblement vers ses racines et sa terre natale. L'histoire du saumon qui remonte à la source pour frayer et mourir. Mais surtout, Un mythe gallois revisité sur fond d'actualité, celle des migrants.

Merc'h an Eog [la fille du saumon] : jeudi 3 & vendredi 4 novembre à L'Arthémuse à Briec, le 15 au Théâtre du Champ au Roy à Guingamp, les 17 & 18 à La Maison du Théâtre à Brest et le 24 au Théâtre du Pays de Morlaix

Partager sur :

Nous suivre sur  Facebook