Toutes les émissions

Ils sont fous ces Bretons

Du lundi au vendredi à 7H25.

Claude Pelletier , la saboterie de Cornouaille
Claude Pelletier , la saboterie de Cornouaille

Claude, l'unique sabotier en bois du Finistère

Diffusion du mardi 29 novembre 2016 Durée : 3min

Il en existait pratiquement un par village en Bretagne. Aujourd'hui pas plus d'un par département : le métier de fabricant de botoù koad fait de la résistance en Finistère, à Riec-sur-Belon avec Claude Pelletier.

Il était chef d'atelier chez Airbus et travaillait sur les matériaux composites. Claude Pelletier a décidé de reprendre en 2011 l'unique fabrique de sabot en bois du Finistère à Riec-sur-Belon. Claude n'avait jamais porté de sabots et le travail du bois (autre matériau composite) était avant tout un loisir pour lui.

Venu des Charentes, marié à une bretonne, il s'est formé auprès de Christian Le Roy, dernier sabotier du Finistère, dont il reprend l'entreprise, histoire de sauver un morceau du patrimoine breton : sabot, galoche ou klak, la version plus féminine, pour les jardiniers, les particuliers, les cercles celtiques.

Sabots klaks - Aucun(e)
Sabots klaks

Claude sculpte quelques 1500 sabots par an à La Saboterie de Cornouaille en valorisant la filière du hêtre breton qui se travaille vert et ensuite utilisé pour fumer l'andouille ou le poisson, comme à la charcuterie de Philippe Daniélou à Baye ou à l'entreprise de saumon bio de Saint-Pabu.

Claude Pelletier ne s'y est pas trompé puisque La Saboterie de Cornouaille a reçu de l'État le label d'Entreprise du Patrimoine Vivant.