Toutes les émissions

Ils sont fous ces Bretons

Du lundi au vendredi à 7H25.

Speedoo, drone scientifique
Speedoo, drone scientifique - ifremer

Patrick, inventeur à Ifremer, s'inspire du modélisme

Ingénieur en recherche et développements technologiques à l'Ifremer à Plouzané (Brest), il a contribué à inventer Speedoo, un drone navigant insubmersible.

Patrick Rousseaux, inventeur de Speedoo

Après le drone volant et le drone à voile, voici Speedoo !

Patrick Rousseaux est un inventeur. Il avait déjà imaginé en 2012 le Vaimos, un drone à voile de 3m65, avec l’ingéniosité des chercheurs d'Ifremer (l'Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer) à Brest.

Patrick Rousseaux  - Aucun(e)
Patrick Rousseaux - ifremer

Speedoo est, lui, le tout premier drone destiné aux recherches scientifiques en mer. Ce bateau qui ne prend pas de photos, a mobilisé une dizaine de personnes. Radiocommandé, d'une longueur de 1m30 pour 15kg, il navigue à 45 km/h et constitue un dispositif beaucoup plus léger et économique qu'un zodiaque qui doit mobiliser 2 personnes.

Ce drone insubmersible qui fonctionne un peu comme un scooter des mers a été imaginé pour pomper de l'eau douce en rivière ou de l'eau de mer dans une frange du littoral pas accessible à pieds (autour des 500m), afin d'en analyser la qualité. Le plancton en particulier dit beaucoup de la qualité de l'eau.

Les chercheurs d'Ifremer et Speedoo - Aucun(e)
Les chercheurs d'Ifremer et Speedoo - ifremer

Si Patrick travaille à Ifremer, à 49 ans il rêve beaucoup la nuit à ses inventions. Pour Speedoo, il s'est inspiré des modèles réduits allemands et de son propre passé de modéliste au club de Plouzané (29), club que fréquentait déjà son père. Créateur de voiliers petits et grands, il a imaginé notamment la cane de la pompe de Speedoo qui permet de prélever l'eau à la verticale. Le drone est commercialisé par Tecdro, une petite entreprise de La Rochelle.