Toutes les émissions

Ils sont fous ces Bretons

Du lundi au vendredi à 7H25.

Le cycliste Michel Decourcelle court pour les enfants du Sénégal
Le cycliste Michel Decourcelle court pour les enfants du Sénégal - DR

Michel, en vélo de Quimper à Dakar pour les enfants des rues

Diffusion du lundi 2 avril 2018 Durée : 3min

Dans un mois, ce natif de Concarneau part pour un périple solidaire et un peu fou de 6500 km vers le Sénégal.

6.500 km de Quimper à Dakar à VTT, 2 mois et demi en passant par les Pyrénées, le Maroc, les sables de Mauritanie jusqu'au Sénégal. Michel Decourcelle a 71 ans et n'est pas né de la dernière selle de vélo : épreuves cyclosportives, Paris-Brest, il fait du vélo depuis presque 60 ans, un peu grâce à Louison Bobet, le célèbre coureur cycliste breton, rencontré chez les parents d'un ami en 1952.

Ce voyage, Michel le fait pour son plaisir dans un pays qu'il connait bien pour y avoir vécu 8 ans. Mais il voyage aussi pour faire connaitre l'association « Babacar et Benita, cantine du coeur » qui s’occupe des enfants Sénégalais de la rue, les Talibés. Il s'agit de jeunes garçons laissés par leur parents pauvres à un maître coranique ou un marabout pour les élever. Ils seraient 50 000 enfants, souvent victimes de sous-alimentation, de maladies, de brutalités et victimes de pédophiles.

L'association fondée par le septuagénaire André Lambert a sorti de la rue une cinquantaine d'enfants en 2018. Elle les accompagne aussi dans leur scolarité : une manière de lutter contre l'immigration clandestine et le rêve d'une meilleure vie, en occident. Vous pouvez aider l'association et le périple de Michel Decourcelle sur le site participatif Leetchi.