Ils sont fous ces Bretons

Du lundi au vendredi à 7H25 et 14h15.

Ma Zadoù, le projet de ferme bio de Mikaël Charmeil
Ma Zadoù, le projet de ferme bio de Mikaël Charmeil - fermemazadou.bzh

Mikaël et son projet de ferme bio autonome à Bulat-Pestivien

Diffusion du lundi 23 septembre 2019 Durée : 3min

Un projet d'avenir d'une ferme à l'ancienne dans le centre Bretagne.

Une histoire incroyable : Mikaël Charmeil veut devenir paysan mais aussi boulanger, faire de l'agritourisme - mais écologique - et accueillir chez lui des voyageurs ou des gens en quête de sens et d'un retour à la terre. Le plus extraordinaire est que ce jeune d'à-peine 30 ans est pharmacien de métier et change totalement de vie.

Tout est parti d'une naissance, une petite fille dont il est devenu le parrain. Et de l'envie de devenir responsable pour les générations futures et de remettre en question ses propres pratiques. Mikaël a passé un Brevet Professionnel Responsable d'Exploitation Agricole, un CAP de boulanger et vient de terminer aux haras d'Hennebont (56) une formation de meneur-accompagnateur en tourisme équestre. 

C'est à Bulat-Pestivien (22) que sont les racines de Mikaël où ses arrière-grands-parents étaient agriculteurs. Il a d'ailleurs gardé des outils leur ayant servi et baptisé son projet "Ma Zadoù", mes aïeux, comme dans le Bro gozh, l'hymne breton. Il souhaite garder l'esprit d'une agriculture paysanne, simple, en quasi autarcie, afin de semer des blés anciens, travailler avec des chevaux de trait bretons, faire du pain et partager des savoirs dans des ateliers ludiques de jardinage maraîcher, autour des poules et chevaux, de l'apiculture et de l'arboriculture.

Le jeune paysan a lancé un financement participatif sur miimosa afin d'acquérir une calèche, du matériel d'attelage et des chevaux de trait bretons pour le travail dans les champs et le transport notamment des visiteurs de la gare la plus proche... à la ferme "Ma zadoù".