Toutes les émissions

Ils sont fous ces Bretons

Du lundi au vendredi à 7H25.

La reine, l'une des ombrelles créées par Elinor
La reine, l'une des ombrelles créées par Elinor - elinor.paris

Raphaël, le créateur Lorientais d'Elinor lance une ligne d'ombrelles de luxe pour le Japon

Diffusion du lundi 29 avril 2019 Durée : 4min

Cette Maison à la française d’accessoires de luxe à destination du marché japonais ouvre en mai 2019.

C'est l'histoire d'une succès story à la bretonne. Celle d'Elinor, une maison de luxe lancée à Paris mais aussi à Tokyo en ce mois de mai 2019. Une ligne d'objets fait-main que l'on doit à un jeune entrepreneur breton originaire de Lorient (56), Raphaël Bellier. Ses ombrelles, éventails et bijoux 100% made in France qui nécessitent jusqu'à 50 heures de travail sont fabriqués avec de la soie, du satin, des perles et de la broderie et sont vendus jusqu'à 3000€ pièce pour les japonais.

Elinor, la maison d'accessoires de luxe de Raphaël Bellier - Aucun(e)
Elinor, la maison d'accessoires de luxe de Raphaël Bellier - elinor.paris

Parcours étonnant pour Raphaël Bellier, ingénieur et manager de formation passé de la défense au luxe. Il a travaillé par le passé à DCNS mais aussi dans l’électronique, le matériel médical et la bio-technologie. Il est à l'origine du mouvement "romantisme industriel", un courant artistique qui se fait rencontrer Marie-Antoinette, Claude Monet et Gustave Eiffel.

Elinor a donné à ses ombrelles des noms évocateurs de l'histoire de France : princesse, duchesse, favorite ou qui évoquent Paris : Pont Royal, Versailles, Bois de Boulogne. Un savoir-faire artisanal français et breton qui va désormais conquérir le Japon.