Émissions Toutes les émissions

Initiatives et réussites France Bleu

Du lundi au vendredi, 13h40

2min

Too good to go

Par le jeudi 3 novembre 2016
Podcasts : iTunes RSS

Une application pour récupérer les invendus des restaurants

En France, on jette tous les ans 10 millions de tonnes de nourriture à la poubelle. Le chiffre est effrayant. Certes, les supermarchés sont aujourd’hui obligés de donner leurs invendus au lieu de les jeter, grâce à une loi qui a vu le jour l’année dernière et les particuliers font plus attention à consommer les produits qu’ils ont dans le frigidaire mais il reste le cas des restaurants.

Les restaurants continuent de mettre à la poubelle 1 tonne et demi de nourriture par an ! et c’est pour contribuer à faire disparaître ce gaspillage que l’application « Too good to go », « trop bon pour être jeté », a fait son apparition. Son principe : récupérer auprès des restaurants, à la fin de leur service, leurs invendus à prix cassé.

Dans tous les restaurants ?

Pour le moment 202 commerces situés dans 9 villes sont partenaires de l’initiative. Pour savoir lesquels autour de vous offrent ce service, vous devez bien évidemment télécharger l’application sur votre smartphone et la laisser vous géolocaliser. Après quoi, elle vous donne l’adresse de ceux qui sont proches de chez vous. Il vous suffit alors de commander ce que vous voulez, de payer en ligne et d’aller chercher votre plat au restaurant.

Les prix varient selon ce que vous avez choisi mais ils sont toujours symboliques. Hier soir par exemple, un restaurant du 3e arrondissement parisien proposait 5 portions de légumes accompagnés de viande pour 4 euros. Un autre permettait d’obtenir 2 portions de couscous pour 5 euros. La seule chose qui vous est demandée est de venir avec votre contenant pour réduire l’utilisation d’emballage jetable. C’est une manière intelligente d’éviter de jeter des produits pour le restaurateur et la possibilité d’obtenir un plat frais préparé à prix réduit pour le consommateur.

D’où vient l’idée ?

Elle nous vient du Danemark où le principe fonctionne très bien depuis 2015 avec plus de 120.000 utilisateurs. Le seul hic, les heures tardives auxquelles vous êtes invités à récupérer vos assiettes. Les restaurants attendent leur 2e service pour estimer ce qui va leur rester en cuisine. Un effort à faire pour le consommateur mais un effort amorti par les économies réalisées.

► En savoir + : le site de l'application