Émissions Toutes les émissions

Initiatives et réussites France Bleu

Du lundi au vendredi, 13h40

2min

Un wagon installé dans une maison de retraites

Par le mardi 31 janvier 2017
Podcasts : iTunes RSS

Une solution pour faire voyager les pensionnaires

Le voyage est une échappée. Le voyage fait rêver et enfin le voyage est thérapeutique ! Et aujourd’hui, il est même une possibilité pour les malades d’Alzheimer de la maison de retraite Notre-Dame de la Treille à Valenciennes.

Ici les pensionnaires peuvent prendre le train tous les jours et partir à la découverte de nouvelles contrées. La direction de l’établissement a tout simplement transformé l’une de ses salles en hall de gare. Il vous suffit d’entrer dans cette pièce hors du commun pour être immédiatement immergé dans l’ambiance. Vous y trouvez une grande horloge qui orne le mur, les bancs où l’on attend patiemment l’arrivée de son train, quelques valises qui jonchent le sol et mieux que tout, un wagon. Un vrai…

Que ce soit les fauteuils ou encore la fenêtre, tout y est parfaitement agencé pour créer l’illusion. Comme dans un wagon classique, si vous vous installez côté fenêtre, vous pouvez profiter du paysage. La maison de retraite n’a pas fait les choses à moitié et grâce à un écran plat, un paysage factice défile tout le long de la balade. Résultat, certains pensionnaires prennent jusqu’à 15 fois le train par jour. Le voyage dure 15 minutes, mais 15 minutes où le temps s’arrête pour laisser place à la découverte.

Des effets bénéfiques

On note souvent chez les malades d’Alzheimer le besoin de s’échapper, de fuir, parfois de fuguer… C’est en se basant sur cette constatation que l’idée a germé. Celle de leur apporter du réconfort et tenter une thérapie par le voyage.

Par exemple, de nombreux malades d’Alzheimer s’enferment dans leur monde et peuvent rester silencieux pendant des jours. Les employés de la maison de retraite ont observé que cette gare virtuelle a brisé le mutisme de certains voyageurs, qui se sont finalement avérés être très bavards et plein d’humour. Autre constatation et pas des moindres, la thérapie du voyage permettrait de diminuer de manière drastique le recours aux médicaments pour les malades… En somme, il ne s’agit pas seulement d’une salle décorée aux couleurs d’une gare pour les résidents, l’impression est totale. Une sensation finalement qu’ils recherchent lorsqu’ils fuguent…

Il faut savoir que la méthode est d’origine italienne. Cela fait 5 ans qu’un établissement italien a tenté l’expérience. Les conclusions ont été rapides et surtout excellentes… Du coup, la maison de retraite de Valenciennes ne prenait pas de gros risques en tentant l’aventure dans ses locaux. Un choix que l’on peut applaudir et face à de telles conclusions, avis aux autres établissements de France…

► A lire également : A Valenciennes, les malades d'Alzheimer prennent le train, pour ne pas fuguer