Émissions Toutes les émissions

Initiatives et réussites France Bleu

Du lundi au vendredi, 13h40

2min

Le jardin conservatoire

Par le mercredi 2 novembre 2016
Podcasts : iTunes RSS

Un potager où les graines plantées sont quasiment uniques

Des semences dont on a oublié l’existence viennent d’être plantées à Ecully près de Lyon. Ces curiosités vont reprendre vie dans un jardin conservatoire inauguré le mois dernier grâce à un accord passé entre la Russie et la France.

La Russie car c’est chez elle que ces semences d’un autre âge ont été soigneusement et surtout discrètement cachées pendant près de 70 ans. Ces semences sont conservées depuis tout ce temps dans une banque alimentaire à St Petersbourg et regroupe quelques 325.000 graines récoltées par un botaniste du nom de Valinov Nicolai.

La provenance des graines

Ces graines sont françaises mais elles sont aussi russes, autant qu’elles sont italiennes, espagnoles, indiennes ou chinoises. En fait, elles viennent du monde entier.

Cet homme, Valinov Nicolai, décédé en 1943, avait consacré sa vie à sa passion : l’origine de la nourriture. Il a parcouru le monde entier à la recherche de toutes les graines possibles. Pendant toutes ces années, les semences qu’il avait récoltées ont été précieusement conservées et entretenues dans un institut qui porte le nom du botaniste et c’est la France qui a la chance et le privilège de les exploiter aujourd’hui. Dans les années qui viennent, 15 autres jardins de ce type devraient être créés dans d’autres lieux de France.

Des graines intactes

Les graines ont été récoltées entre 1894 et 1943. Donc il s’agit de semences de produits alimentaires consommés à cette période-là. Ce que l’on sait aussi, c’est qu’une grande partie de ces produits a totalement disparue de nos assiettes. Comme par exemple le haricot beurre nain des Monts d’or ou le chou quintal d’auvergne.

Cet institut russe est non seulement une des banques alimentaires les plus anciennes du monde mais elle renferme une partie de la mémoire végétale de ce monde. Et là où nous sommes sûrs qu’aucun de ces produits n’a été dénaturé c’est justement grâce à leur mode de conservation. Aucune de ces semences n’a été congelé, elles ont toutes été replantées tous les 10 ans, en Russie, parce que 10 ans est la date limite de conservation pour une semence.