Émissions Toutes les émissions

Du lundi au vendredi, 13h40

Rennes se lance dans l’autosuffisance alimentaire

Les 200.000 habitants de la ville ne sont plus seulement des consommateurs, ils sont aussi producteurs.

Rennes se lance dans l’autosuffisance alimentaire

L’autonomie alimentaire locale est la nouvelle donne politique des habitants et de leurs élus. Pour info, l’autonomie alimentaire, ça veut dire produire soi-même ses fruits et légumes. Cette décision date du 27 juin dernier et résulte d’une délibération du Conseil municipal.

La municipalité dispose d’un espace de production agricole de proximité évalué à 30.000 hectares. Fini le gâchis d’espace, aujourd’hui il va servir et pour tout le monde. Les élus ont choisi de miser sur l’agriculture urbaine, le bio naturellement, l’éducation alimentaire et les circuits courts ! Ce qui pour la peine est une vraie initiative écologique.

Comment la municipalité en est venue à prendre cette décision ?

Elle a été aidée bien sûr. Disons que l’idée lui a été soufflée par un mouvement, son nom : « Les Incroyables Comestibles », leur fer de lance est l’action pour une écologie urbaine. Comprenez par-là l’utilisation de tous les espaces disponibles pour produire des aliments propres. Et pour que ça prenne, l’objectif est que chacun se mette à faire pousser des fruits et légumes bio partout où c’est possible pour une redistribution gratuite et collective de la production. Maintenant, souffler l’idée n’est pas tout, il faut la voter et la mettre en place et ça, c’était le job du conseil municipal.

Donc tous les rennais sont invités à mettre la main à la pelle et au râteau ?

L’autosuffisance alimentaire n’est réalisable qu’avec la participation massive des citoyens donc ils ne sont pas seulement invités, ça leur est clairement demandé… Mais rassurez-vous, rien ne leur est imposé ! C’est un choix qu’ils ont eux-mêmes effectué. Celui d’être actif dans la vie locale et de participer aux décisions publiques. Renne a mis en place il y a plus d’un an une démocratie collaborative. Presque toutes les décisions engageant la collectivité sont donc prises collectivement.

Et dans la vie de tous les jours ça veut dire quoi pour les gens ?

Dans la vie de tous les jours ça veut dire planter, entretenir, semer, récolter ! Pour faire pousser leurs légumes les habitants doivent faire une demande au conseil de quartier ou directement à l’élu du quartier. Autant vous dire qu’il s’agit d’une formalité puisque l’ordre est simple, tout lieu public peut être jardiné, même un endroit bitumé peut être cultivé en bacs. A ce jour il est trop tôt pour vous dire ce que cela représente en terme de récolte mais ce qui est clair c’est que quelque soit la production, ce sera toujours ça de gagner et toujours ça de moins à sortir du porte-monnaie

Partager sur :