Replay du vendredi 14 mai 2021

Régine Elliott, directrice de la cité des insectes de Nedde

- Mis à jour le

Le moustique-tigre vient de faire son apparition dans le sud de la Haute-Vienne. Une arrivée inéluctable explique la directrice de la cité des insectes de Nedde, Régine Elliott, invitée de France Bleu Limousin, ce vendredi à 8h15.

Les conditions météo sont désormais favorables en Haute-Vienne pour le moustique tigre explique Régine Elliott
Les conditions météo sont désormais favorables en Haute-Vienne pour le moustique tigre explique Régine Elliott - © Cité des Insectes

Il peut transmettre des maladies graves comme la dingue ou le chikoungounya. Le moustique tigre est désormais présent en Haute-Vienne. Les premiers spécimens ont été détectés dans le sud du département, plus précisément dans un quartier de Saint-Yrieix-la-Perche. Une installation inéluctable selon Régine Elliott, la directrice de la cité des insectes de Nedde, invitée de France Bleu Limousin, ce vendredi à 8h15.

Des conditions favorables

La Haute-Vienne, tout comme la Creuse, était un département jusque là épargné. Mais l'installation du moustique tigre, déjà présent sur les deux tiers de la France était inévitable. Sa progression, lente car ce moustique se déplace sur de courtes distances, s'est accélérée ces dernières années avec le réchauffement climatique et les déplacements de l'homme

En Limousin, il trouve des conditions favorables avec des étés de plus en plus chauds et longs. L'insecte, robuste, ne craint pas le froid et ses œufs peuvent passer l'hiver, explique encore Régine Elliott. 

Les moyens de le limiter

L'insecte adore les points d'eau stagnantes. Le premier et principal conseil est donc de retourner toutes les coupelles que vous pouvez avoir dans votre jardin. Attention également à bien fermer vos réservoirs d'eau pour qu'il n'y ait aucun point d'entrée pour le moustique. 

Mots clés: