Replay du mercredi 23 juin 2021

"On ne lâche rien" affirme Sarah Gentil, candidate LR aux départementales en Haute-Vienne

- Mis à jour le

Invitée de France Bleu Limousin ce mercredi matin, Sarah Gentil chef de file de l'opposition de droite au conseil départemental de la Haute-Vienne ne considère pas que le premier tour a été un échec pour les candidats réunis sous la bannière "En avant la Haute-Vienne". On ne lâche rien dit-elle.

"On est en train de creuser notre chemin face à la gauche" explique Sarah Gentil du parti Les républicains en Haute-Vienne
"On est en train de creuser notre chemin face à la gauche" explique Sarah Gentil du parti Les républicains en Haute-Vienne © Radio France - Françoise Ravanne

"Je ne pensais pas qu'il y aurait une telle démobilisation des électeurs" déplore Sarah Gentil du parti LR en Haute-Vienne. Candidate à sa propre succession au conseil départemental de la Haute-Vienne et l'une des chefs de file   de l'opposition de droite, Sarah Gentil revient sur les résultats du premier tour des départementales sur France Bleu Limousin. 

"On est en train de creuser notre chemin"-Sarah Gentil

Si la droite est arrivée en tête sur seulement 5 des 21 cantons de la Haute-Vienne, Sarah Gentil ne considère pas que c'est un échec et elle note qu'aucun candidat de la gauche unie y compris le président sortant PS du département, Jean Claude Leblois n'ont été élus au premier tour. Elle se félicite également de voir le binôme de centre droit en capacité de ravir le canton de Panazol à la gauche. "On est en train de creuser notre chemin, on sent une volonté de changement" explique la conseillère départementale sortante du parti Les Républicains qui compte bien mettre les bouchées doubles pour remobiliser les électeurs avant le second tour. "Nous sommes dans un esprit de conquête" assure Sarah Gentil.

Mots clés: