Toutes les émissions

L'actu éco

Du lundi au vendredi à 7h15 et 8h45

Le fameux échaudé avec des grains d'anis.
Le fameux échaudé avec des grains d'anis. - @Rémy Deymier

Carmaux : ça fait bientôt 100 ans que la biscuiterie Deymier fabrique des échaudés

Diffusion du lundi 15 avril 2019 Durée : 2min

La biscuiterie Deymier s'apprête à fêter ses 100 ans. 100 ans qu'elle fabrique des échaudés, ces biscuits en forme triangulaire avec des grains d'anis.

Les échaudés ne sont pas nés à Carmaux. Il y avait des biscuits secs de ce type là un peu partout en France au moyen-âge, avec des recettes légèrement différentes. Mais la touche d'anis aurait été ajoutée dans le Tarn à l'époque de St louis et aujourd'hui c'est en Aveyron et dans le Tarn autour de Carmaux que la tradition semble avoir le plus perduré. 

Ces biscuits faisaient partie du panier que les mineurs emmenaient au fond de la mine, car ils se gardent longtemps. Il n'y a pas de matière grasse, pas de sucre. Pour fabriquer des échaudés, il faut de la farine, de l'eau, de la levure, du sel et de l'anis. "On les cuit d'abord dans l'eau, puis au four. Il y a 2 cuissons, c'est pour cela qu'on parle de biscuits" explique Véronique Deymier. Avec son mari Rémy, ils s'apprêtent à fêter les 100 ans de la biscuiterie familiale, celle qui a a été créée en 1919 par Charles Deymier et qui sera reprise dans quelques mois par Marie, son arrière-arrière petite fille.

La biscuiterie Deymier n'est pas la seule en activité dans le secteur. Il y aussi notamment la biscuiterie Carmausine qui est presque aussi ancienne.