Toutes les émissions

L'actu éco

Du lundi au vendredi à 7h15 et 8h45

Ikéa a installé fin avril un point-relais à Terssac près d'Albi, et en prévoit un autre près de Montauban en juin.
Ikéa a installé fin avril un point-relais à Terssac près d'Albi, et en prévoit un autre près de Montauban en juin. © Radio France - Stéphanie Berlu

Ikéa prospecte pour installer des points-relais à Castres, Auch, Rodez, Cahors, St Gaudens, Foix ou encore Tarbes

Diffusion du lundi 13 mai 2019 Durée : 2min

Révolution en marche cette année à Ikéa : la marque lance partout en France des points-relais, des entrepôts disséminés notamment dans les départements où l'enseigne est absente, des endroits où récupérer l'objet acheté en ligne, sans avoir à aller jusqu'au magasin central. Cela vous coûtera 29 euros quelque soit le nombre et le volume d'objet(s) acheté(s). C'est moins cher qu'une livraison à la maison, cela évite d'aller à l'Ikéa de Roques-sur-Garonne mais vous avez besoin d'un véhicule. 

Ikéa cherche des entrepôts pour ouvrir de grands points relais, sur le même modèle que le dépôt-pilote à St Alban au nord de Toulouse qui a fermé il y a  presque deux ans. Expérimentation concluante puisque la marque veut se déployer d'ici 2021 dans une quinzaines de villes autour de Toulouse. Le point relais d'Albi a d'ailleurs ouvert il y a deux semaines à peine, à Terssac sur la zone Albipole, chez le transporteur Rivals. Montauban va suivre en juin, c'es officiel. Blagnac aussi devrait avoir son point relais d'ici la fin de l'année pour remplacer Saint-Alban. Et puis ensuite, c'est moins concret, Ikéa a des vues sur  Foix, Saint-Gaudens, Tarbes, Castres, Auch, Cahors, Rodez, Carcassonne ou encore Agen. Objectif : trouver rapidement des partenaires capables de faire office de point-relais, que ce soit des transporteurs ou des enseignes de distributions type bricolage ou jardinerie. L'enseigne fait clairement de la prospection.