Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

L'aéoport de Toulouse-Blagnac est-il à vendre?

À retrouver dans l'émission
L"aéroport de Toulouse-Blagnac a enregistré 9.6 millions de passagers en 2018.
L"aéroport de Toulouse-Blagnac a enregistré 9.6 millions de passagers en 2018. © Radio France - Bénédicte Dupont

Depuis quatre ans, le principal actionnaire de l'aéroport est Casil Europe, un consortium composé d'un constructeur d'infrastructures chinois, et d'un fonds d'investissement hongkongais. Casil Europe a donc acheté en avril 2015, 49,99% des parts de l’aéroport toulousain. Il est principal actionnaire mais pas majoritaire, c'est important. Les Chinois ont bien essayé de dépasser les 50% qui leur auraient donné en quelque sorte les pleins pouvoirs en rachetant la part de l'Etat (10,01%) mais pour l'instant, ça ne s'est pas fait, grâce à la pression continue des actionnaires locaux, ceux qui possèdent les 40% restants : la CCI (25%) et à parts égales la région Occitanie, le Département de la Haute-Garonne et la Métropole de Toulouse (5%). 

C'est cette part de 49.99% que les Chinois souhaitent vendre. Evidemment, ils comptent bien se faire de l'argent : on parle d'une mise à prix à 500 millions d'euros. Sachant qu'ils ont déboursé 308 millions d'euros il y a quatre ans, cela ferait une jolie plus-value. Selon La Dépêche , ça va aller très vite, puisque le dépôt des offres de reprise aurait pour date limite le 6 février.

Parmi les repreneurs possibles, on peut imaginer ceux qui se sont déjà montrés par le passé : avant que les Chinois n'arrivent, Aéroports de Paris et Vinci Aéroports s'étaient positionnés. L'an dernier, la Caisse d'Epargne Midi-Pyrénées, la Banque Populaire Occitane et Natixis avaient, ensemble, proposé de racheter des parts ensemble. Ce sont ces banques d'ailleurs qui prêtent de l'argent à Casil Europe pour réaménager l'aérogare. Voilà pour l'option privée, et puis il y a l'option publique ou publique/privée. Par exemple : que l'Etat rachète les parts de Casil Europe, option difficilement envisageable; ou alors un compromis où interviendraient la Caisse des Dépôts (publique) et un opérateur privé du type Aéroports de Paris.

Épisodes

Tous les épisodes

Gibert à Toulouse accueille la nuit Harry Potter

Le 3 février 2023
03 min

Bouge ton Coq : aider les épiceries en milieu rural

Le 2 février 2023
03 min

Tokim, l'investissement locatif

Le 1 février 2023
03 min

La nouvelle éco en Occitanie

Le 31 janvier 2023

La nouvelle éco en Occitanie

Le 30 janvier 2023
03 min

Un Meilleur Ouvrier de France ouvre son bar à Cocktail

Le 27 janvier 2023
02 min

Antoine Roussel, le directeur général d'Alsatis

Le 26 janvier 2023
03 min

Julien Cazaubon, Caviste à Toulouse

Le 25 janvier 2023
03 min
Publicité
Logo France Bleu