Toutes les émissions

L'actu éco

Du lundi au vendredi à 7h15 et 8h45

l'actu éco en Occitanie
l'actu éco en Occitanie © Getty

Parkisseo, l'application qui vous aide à trouver une place de parking !

Diffusion du vendredi 2 novembre 2018 Durée : 2min

La société Parkisseo, installée à Labège (Haute-Garonne), propose des capteurs à installer sur les places de parking. L'objectif : permettre aux automobilistes de repérer les places libres et aider les collectivités à traquer les voitures ventouses.

La start up Parkisseo, installée à Labège (Haute-Garonne), propose des capteurs à installer sur les places de parking. L'objectif est de permettre aux automobilistes de repérer les places libres et d'aider les collectivités à traquer les voitures ventouses pour rendre leur centre-ville plus attractif. Créée en 2014, Parkisseo a pour l'instant quatre salariés. Dans la région, les villes de Carcassonne et Espalion (Aveyron) ont adopté ces capteurs. Au total, l'entreprise a déjà équipé 500 places en France et dans cinq pays étrangers. L'objectif de l'entreprise est, à terme, d'équiper 10 000 places par an.

Un capteur, deux fonctions

Le principe est simple : un capteur est installé sur une place de parking. Il détecte si elle est occupée ou pas et envoie l'information sur le web. Sur une application gratuite, les automobilistes peuvent voir quelles sont les places disponibles et se laisser guider jusqu'à elles via une fonction GPS. Dans le même temps, les collectivités qui ont fait installer les capteurs peuvent savoir depuis combien de temps une voiture est garée. Cela leur permet de traquer les voitures ventouses, ces véhicules qui restent plusieurs jours sur la même place et la bloquent. 

Pour les grandes villes comme les zones rurales

Le service proposé par Parkisseo s'adresse autant aux grandes villes qu'aux zones plus rurales, selon le président de la société, Régis Duhot. "La difficulté de trouver une place génère des embouteillages dans une ville.  On considère en effet qu'il y a plus d'une voiture sur cinq qui cherche une place de stationnement en ville", affirme-t-il. L'application trouve donc tout son sens en agglomération d'après lui : "Ça permet d'éviter les embouteillages."

Dans les petites et moyennes villes, Parkisseo se positionne plus sur "le fait d'attirer des automobilistes en centre-ville". En effet, l'application permet de traquer les voitures ventouses en indiquant aux collectivités le temps de stationnement d'un véhicule. Cela libère donc de la place et indiquer ces places disponibles aux automobilistes les incite à venir. "On est notamment sur le programme 'Cœur de ville' qui a été lancé par le gouvernement en début d'année", explique Régis Duhot.

Une deuxième levée de fonds cette année

Après une première levée de fonds qui a permis de récolter 100 000 euros en 2016, Parkisso en lance une deuxième cette année. L'objectif est de récolter 500 000 euros grâce à des investissements privés. Mais quel est l'intérêt d'investir dans une technologie qui aide la voiture à accéder en ville alors que la tendance est aux transports doux ? "A partir du moment où on va pousser les véhicules en dehors des villes, il faudra forcément les mettre quelque part", répond Régis Duhot, le président de Parkisseo. Les capteurs de la start up permettent donc selon lui de répondre aux problèmes créés par l'éviction progressive des voitures des centre-villes. "A chaque fois qu'une zone de stationnement résidentiel se crée, les non-résidents sont obligés d'aller plus loin. Les quartiers à côté se voient envahis par tout un tas de gens qui ne peuvent plus se garer sur les parkings résidentiels."

Gare aux contraventions !

Parkisseo vous promet donc de gagner du temps mais attention à l'utilisation de l'application : il est interdit d'utiliser son smartphone au volant. Pour consulter les places libres sur l'application, vous devez donc être garé sur une place appropriée, moteur coupé. Si vous souhaitez utiliser la fonction GPS pour vous guider jusqu'à une des places, vous devez mettre votre téléphone sur un support adapté et ne plus y toucher pendant le trajet.