L’Amérique le jazz et nous...

L'Amérique, le jazz et nous

303, la très belle revue culturelle de la Région des Pays de la Loire, qui vient de fêter son trentième anniversaire, consacre son premier numéro spécial de l’année 2014 au jazz, sous le titre L’Amérique le jazz et nous.

On y retrouve un article très documenté de Philippe Hervouet, ou il revient sur ce qui considéré par les historiens, Jean Christophe Averty en tête, comme le premier véritable concert de jazz en Europe, c’était le 12 février 1918, il y a tout juste 96 ans, au théâtre Graslin à Nantes. Ce jour la, se produisait l’orchestre du 369ème  régiment d’infanterie de l’armée américaine, uniquement composé de musiciens noirs  et dirigé par un certain Jim Europe, le public Nantais d’abord surpris, est vite tombé sous le charme, en découvrant, des mélodies, des arrangements et des rythmes nouveaux : le jazz venait de faire son entrée à Nantes et en Europe.Il ne devait plus quitter la scène locale, dès les années 20, de nombreux orchestre de jazz animaient les cafés nantais, et en particulier au café de l’Univers place Graslin, bar jazz toujours en activité Rue Jean Jacques Rousseau.Dans ce  numéro spécial très riche de 303, on trouve également un très bel article de Christian Maisonneuve, une réflexion sur les influences réciproque du  jazz sur la littérature du 20éme siècle, de Cocteau à Louis Aragon en passant par Jacques Kerouac.Et le sociologue Gérôme Guibert propose lui, une réflexion sur l’apport du jazz aux musiques dites actuelles, comme le rock, le reggae ou le hip hop. Il revient sur l’une  des particularités Nantaises,  il existe en effet très peu de cloison, contrairement à d'autre ville, entre le jazz et les autres musiques.  Par exemple de très nombreux jazzmen ont enrichit le travail d’un chanteur de variété comme Katerine qui depuis le début de sa carrière, à Nantes dans les années 90, à toujours été entouré de la crème des musiciens de jazz nantais pour enregistrer ses chanson. Comme illustrationje vous propose de découvrir ce titre de Katerine, Le Jardin Botanique, enregistré avec le groupe le Gros Cube, du saxophoniste Alban d’Arche, sur un album de reprises, intitulé le Pax, paru sur le label de jazz nantais Yolk en 2007.

Plus d'info, ici, sur la revue 303.

 

Partager sur :