Replay du vendredi 3 avril 2020

Le clip d'un jeune papa confiné à Troyes

- Mis à jour le

Dans son journal du confinement, Olivier Cattiaux nous emmène chaque jour sur Internet. Aujourd'hui, le clip d'un jeune papa confiné à Troyes en Champagne et un article du journal Le Monde qui fait réfléchir...

Parents Confinés, par Vinss
Parents Confinés, par Vinss © Radio France - Vinss officiel

Clip d'un artiste de 32 ans confiné à Troyes, dans le département de l'Aube

Vinss Officiel
Vinss Officiel © Radio France

Ce jeune papa passionné de musique s'appelle VINSS. Il a écrit un morceau tout en étant confiné chez lui, avec sa femme et ses deux enfants. 

Une maison qui s'est transformée en crèche entre couches et jouets qui traînent, l'ambiance est particulière mais chaleureuse. 

Tu pries pour pas que la baraque vacille                  
Tu cries, tu craques, tu vrilles mais tu ris (...)                  
Ici tout le monde va bien et le frigo et plein

C'est sûr, vous allez aimer !

Page facebook Vinss Officiel

Olivier Cattiaux

Un lien entre notre consommation de viande, l'élevage intensif et les nouvelles épidémies ? 

Une tribune de trois chercheurs en économie et en écologie animale vient d'être publiée le site le journal Le Monde. Écrite par Romain Espinosa, chercheur en économie au CNRS, CREM, Nicolas Gaidet, chercheur en écologie au Cirad, UPR Green et Nicolas Treich, de Toulouse School of Economics et Inrae.

Ces chercheurs nous interpellent sur le fait qu'il faut prendre en considération le rôle de la consommation de viande et l'élevage intensif dans les nouvelles épidémies. 

Viande
Viande © Maxppp - Patrick Lefevre / BELPRESS

Covid-19, grippe aviaire, grippe porcine, maladie de Creutzfeldt-Jacob...  

Ces maladies transmissibles entre humains et animaux représentent 60% des maladies infectieuses sur la planète.

Il faut selon ces chercheurs, revoir notre mode de consommation trop élevée de produits carnés (les produits d'origine animale), revoir notre système de production alimentaire.

il est important de tirer les leçons de cette crise pour réorganiser notre économie vers des alimentations moins risquées pour la santé et plus respectueuses de l'environnement et des animaux

Un article à nuancer ? 

Certains professionnels de la santé animale ne sont pas d'accord avec cette tribune. C'est le cas de Louis Ansay, vétérinaire qui intervient régulièrement sur France Bleu : "dire que 60 %, des maladies infectieuses humaines sont des zoonoses transmises par les animaux est une hérésie ou au moins une interprétation malhonnête. Il suffit d'aller voir sur le site de l'OMS. La maladie infectieuse humaine la plus fréquente après le HIV est la tuberculose..."

Les 10 principales causes de mortalité, selon l'OMS

Retrouvez l'intégralité de cette tribune sur le site du journal Le Monde

Mots clés: