Replay du mercredi 25 septembre 2019

La panthère d'Armentières a été volée au zoo

- Mis à jour le
Au menu de francebleu.fr
Au menu de francebleu.fr © Radio France - Bénédicte Courret

Ce mercredi 25 septembre, des cheveux pour empêcher une marée noire. C'est l'initiative d'un salon de coiffure en Mayenne. Il récolte les cheveux de ses clients pour les donner ensuite à une association qui les recycle et les transforme pour en faire des barrages à hydrocarbure dans les ports ou le long des plages. Ces barrages ressemblent à des guirlandes de collants remplies de cheveux. Il faut savoir  qu'un kilo de cheveux permet de pomper 8 litres de pétrole ainsi que les résidus de crème de solaire.

Nelly Gilbert ne jette plus les cheveux de ses clients, elle les recycle.
Nelly Gilbert ne jette plus les cheveux de ses clients, elle les recycle. © Radio France - Charlotte Coutard

Rebondissement dans l'histoire de la panthère noire d'Armentières . Vous vous souvenez, la panthère avait été capturée par les pompiers la semaine dernière alors qu'elle se baladait sur les toits. Les services de la protection des animaux l'ont emmenée au zoo de Maubeuge. Hier la panthère devait être transférée dans un autre zoo de la Loire mais le problème c'est que quelqu'un est venu la voler dans la nuit. Le grillage a été fracturé, les images de vidéosurveillance sont en cours d'analyses. Quant au propriétaire de la panthère, il a été identifié mais toujours pas interpellé. Il risque 1 an de prison et 15.000 euros d'amende.  

La panthère noire d'Armentières volée au zoo de Maubeuge.
La panthère noire d'Armentières volée au zoo de Maubeuge. © Radio France - Baziz Chibane

Une idée qui va sans doute faire plaisir aux bretons. Une campagne de financement participatif est en cours pour promouvoir l'émoji "Gwen ha du", le drapeau breton et convaincre une plateforme de l'installer sur nos smartphones. Pour diffuser le drapeau breton sur les 5 milliards de smartphones au monde, il va falloir convaincre les géants américains du web. Le président de l'association .bzh, a donc déposé un dossier auprès du consortium Unicode qui regroupe  Facebook, Twitter, et Google. Si le financement  participatif de 20.000 euros aboutit, la campagne de communication devrait voir le jour début 2020.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Le drapeau breton s'appelle le Gwenn ha du (blanc et noir)
Le drapeau breton s'appelle le Gwenn ha du (blanc et noir) © Radio France - Annaïg Haute
Mots clés: