Replay du jeudi 29 juin 2017

Les archives de Strasbourg

- Mis à jour le

Pierre Nuss vous emmène dans les archives de la ville de Strasbourg sur internet

LES ARCHIVES : DES DOCUMENTS ET DES DONNÉES

La production d'archives publiques (jpg - 130 Ko)

La production d'archives par l'administration

Dès lors que des documents sont produits, il s’agit déjà d’archives ! Celles-ci constituent la trace d’une activité, qu’elle soit consignée sur une tablette de cire, un parchemin ou dans une base de données. Contrairement aux idées reçues, les archives servent d’abord à la gestion couranted’une activité, ainsi qu’à la justification des droits des personnes et de l’administration.

Elles sont donc avant tout "l’arsenal de l’administration" avant de devenir le "grenier de l’historien" (Charles Braibant). Une définition officielle des archives est aujourd’hui donnée par le Code du patrimoine à partir d’une loi de 1979 remaniée en 2008.

Lire aussi "Pourquoi et combien de temps conserver mes documents" :

Particulier, entreprise privée, association,

Administration, personne morale publique.

DES FORMES ET DES SUPPORTS

Les archives revêtent des formes très différentes en fonction de la nature des documents et des informations qu’elles contiennent. Il peut s’agir tant d’un fichier excel que d’un plan de bâtiment, d’une charte médiévale que d’une vidéo. Bien que le support dominant soit encore le papier, parchemins, plaques de verre, cassettes audio, vidéo ou CD se côtoient sur les rayonnages d’archives. Aujourd’hui, la modernisation de l’administration apporte de nouveaux défis à relever : l’archivage de données informatiques, par essence fragiles et éphémères.

ARCHIVES PUBLIQUES ET ARCHIVES PRIVÉES

Les archives publiques sont constituées des documents qui procèdent de l’activité de l’État, des collectivités territoriales, des établissements publics et des autres personnes morales de droit public ainsi que des personnes de droit privé, dans le cadre de leur mission de service public. Les minutes et répertoires des officiers publics ou ministériels (notamment les notaires) sont également des archives publiques. Elles relèvent du domaine public, et sont à ce titre inaliénables, imprescriptibles et inexportables.

Toutes les autres archives qui ne sont pas publiques sont des archives privées : archives de familles, d’associations, de syndicats, d'entreprises… Elles peuvent être classées et conservées par les services publics d'archives dès lors qu’elles revêtent un intérêt pour l’histoire locale.

ARCHIVES OU ARCHIVES : UNE QUESTION DE MAJUSCULE…

Ne confondez pas Archives et archives ! Outre les documents eux-mêmes, le terme Archives désigne aussi l’institution qui les conserve et gère leur prise en charge, ainsi que le bâtiment qui les abrite. Il peut s’agir tant d’institutions publiques (Archives municipales, départementales, nationales) que privées.

https://archives.strasbourg.eu/

Mots clés: