Toutes les émissions

L'Alsacien, mot à mot

Du lundi au vendredi à 9h42

Le mot du boulanger
Le mot du boulanger © Getty - Richard Drury - 803842554

De Beck

Diffusion du mardi 28 août 2018 Durée : 1min

Danielle s'attaque à l'étymologie du mot "boulanger" en alsacien.

En France, il y a 34 200 artisans boulangers, dont la production représente 70 % des ventes totales de pain (chiffres de l'Institut national de la boulangerie-pâtisserie, 2004).

Depuis la loi du 25 mai 1998 née sous l'impulsion de Jean-Pierre Raffarin, et à la suite du « décret pain » du 13 septembre 1993, les dénominations « boulanger » et « boulangerie » sont réservées aux professionnels artisans qui choisissent leurs matières premières, pétrissent la pâte, en contrôlent la fermentation ainsi que la mise en forme et enfin cuisent le pain sur le lieu de vente. Les textes prévoient par ailleurs que, dans ce cas, les produits nécessaires à la fabrication du pain ne doivent à aucun moment être surgelés ni congelés, sinon, il faut employer le terme de « dépôt de pain(s) », ou « pain(s) » sur le magasin.