L'édito de Guillaume Roulland

Émission 

Le cumul des mandats, contre lequel s'était prononcé François Hollande pendant la campagne des présidentielles, ne devrait pas, finalement, être remis en cause avant la fin de la mandature. Et en pleine affaire Cahuzac, tout le monde n'y trouve visiblement rien à redire. Pas si étonnant que cela....

L'édito de Guillaume Roulland

L'édito de Guillaume Roulland

Partager sur :