L'édito de Jean-Laurent Bernard

Edito - François Hollande regroupe les régions, pour quelle efficacité ?

Podcasts :
L'édito de Jean-Laurent Bernard

C’est bien là toute la question. Passer de 22 à 14 régions en France est sans doute très joli sur papier ou pour quelques géographes en mal de coups de ciseaux mais l’efficacité reste encore à écrire.

Vous avez plusieurs types de régions en France aujourd’hui, les puissantes économiquement et politiquement, l’Ile de France d’abord, le Nord Pas de Calais ou Rhône Alpes. D’autres sont construites sur une cohérence d’appartenance forte comme la Bretagne ou l’Alsace. A la sortie du redécoupage de François Hollande, trois régions au moins seront très puissantes par leur poids économique, Rhône-Alpes-Auvergne et Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon. Et toujours l’Ile de France bien sûr.

D’autres ressembleront plus à un regroupement de la carpe et du lapin dont on se demande déjà comment elles trouveront leur identité : Poitou-Charentes-Limousin-Centre  par exemple.

Une étape avant la disparition des départements

On a bien compris que cette addition n’est qu’une étape avant la disparition des départements et surtout la montée en puissance des métropoles. Les régions dont la mission reposait jusqu’ici sur les lycées, la formation professionnelle, un peu d’économie et de transports vont devoir s’appuyer sur ces fameuses métropoles. C’est elles qui se feront entendre dans le concert européen. D’autant que François Hollande ne dérogera pas à la règle de ses prédécesseurs, l’Etat gardera la haute main sur la décentralisation.

Pas question de modèle allemand ou espagnol. Du coup cela diminue par avance la puissance de ces nouvelles régions. Si demain les régions s’occupent plus encore de l’aménagement du territoire, ce sera tant mieux, mais l’enjeu économique passera nécessairement par ces métropoles locomotives qui restent encore construire tant nous sommes en retard par rapport à nos voisins. Enfin, les électeurs attendent du changement dans leur vie quotidienne, à 22 ou à 14 régions, pour le moment cela reste théorique.