EDITO - La France est-elle officiellement devenue un pays attractif ?

L'édito de Jean-Laurent Bernard

Tous les jours, Jean-Laurent Bernard, le rédacteur en chef de France Bleu Provence, réagit à un fait d'actualité. Retrouvez son édito.

François Hollande a visiblement respiré un bon bol d'air américain. Après sa tournée dans la Silicon Valley la semaine dernière, voilà notre président chantre de l'attractivité à la mode française. Il lui aura fallu des mois d'échec de sa politique économique pour découvrir ce que les allemands et les américains font mieux que personne : savoir se vendre.

Les français ont l'habitude de prendre leur valise et leur sourire pour aller se débrouiller presque tout seul au bout du monde. Les américains et les allemands chassent en meute et n'ont aucune difficulté aujourd'hui à vanter leur savoir-faire industriel. Leur économie n'est pas soumise à la politique, les doctrines et autres arrogances. Nos entreprises ont parfaitement le niveau technique pour gagner des marchés. Notre problème reste le code du travail et la réputation que nous avons auprès d'investisseurs étrangers.

Les grands groupes qui pourraient s'implanter chez nous ne cherchent qu'une chose, gagner de l'argent. Il est hors de question de renoncer à certains principes mais la souplesse et la flexibilité ne peuvent pas être des gros mots quand on traîne plus de 3 millions de chômeurs. Le président de la république est à la croisée des chemins.

Le travail est par nature un sujet très sensible et les syndicats l'attendent de pied ferme. C'est justement ce contrat social à la française qui n'en finit pas d'inquiéter à l'étranger. A nous d'être cohérents. La séduction passe aussi par la stabilité des règles. Changer les lois en permanence ne rassure pas l'économie. Et nous savons depuis longtemps qu'une entreprise ne fonctionne ni avec des mots ni avec des promesses...

Edito Bernard 18.02.14 - BLEU NATIO WEB

Partager sur :