L'éphéméride de Paris - Thierry Boeuf

Du lundi au vendredi à 06h10

Gérard Depardieu à l'enterrement de Barbara le 27 novembre 1997 à Bagneux
Gérard Depardieu à l'enterrement de Barbara le 27 novembre 1997 à Bagneux © Getty - Pool RAT/REGLAIN - Gamma-Rapho

Au revoir Barbara

Diffusion du mercredi 27 novembre 2019 Durée : 3min

Les directs à la radio et notamment les directs au téléphone sont souvent un exercice périlleux. La preuve par l’exemple, le 27 novembre 1972, sur France Inter, est retransmise l’annonce du prix Médicis. En directe de l’hôtel de Crillon, ce magnifique Palace qui donne sur cette petite place de la Concorde, où l’on a quand même guillotiné un roi mais le roi littéraire de ce 27 novembre 1972, c’est l’écrivain Maurice Clavel. Allo ici Paris vous m’entendez ?  

Carnet noir pour l’aigle noir ce 27 novembre 1997, la chanteuse Barbara est inhumé au cimetière de Bagneux dans les Hauts de Seine. Dans la quatrième division, dans un caveau de la famille Brodsky. Des miliers de Parsiens accompagnaient ce 27 novembre 1997 la chanteuse dans son dernier voyage. Ils étaient huit proches à porter son cerceuile dont Gérard Depardieu. 

Et le feuilleton sportif politique et judiciaire continue ce 27 novembre 2006 après le fameux match PSG Tel Aviv et les multiples altercations et incidents dus à des Holligans déchaînés. Des violences condamnées par tous, par les dirigeants, le ministre de l’intérieur et l’ancien maire de Paris Jean Tibéri, qui en 2006 était toujours au conseil de Paris et qui voulait tout simplement suspendre provisoirement la subvention de la municipalité en faveur du PSG, subvention estimée à 2,3 millions d’euros. Et après la dissolution des clubs de hooligans, ni les propositions de Marie Georges Buffet de faire jouer les matche du PSG à huit clos ni la suspension de la subvention proposée par la droite parisienne ne seront effectives.