L'éphéméride de Paris - Thierry Boeuf

Du lundi au vendredi à 06h10

Yves Montand
Yves Montand © Getty - Jack Vartoogian

Au revoir, Yves Montand

Diffusion du mercredi 13 novembre 2019 Durée : 2min

Et aussi : Les années sombres du Paris occupé et le PSG refuse de déménager

13 novembre 1940, c’est pas tous les jours la fête à Paris. Les années sombres de Paris, 1940, début de l’occupation allemande, premier hiver vert de gris pour les Parisiens et déjà les restrictions se font sentir. Paris commence à manquer de tout ! Sauf de la propagande, écoutez ce son d’actualité du 13 novembre 40, ce sont les Allemands qui viennent au secours de la population parisienne et livrent des tonnes de Kartufen, autrement dit des pommes de terre. 

Carnet noir parisiens, le 13 novembre 1991, Yves Montand rejoint Simone Signoret au Père Lachaise. Simone Signoret décédée 6 ans plus tôt. La population de Paris rend un dernier hommage au chanteur et comédien, le cortège quitte le domicile de Montand  au 114, bd Saint germain jusqu’au cimetière du Père Lachaise. 

Micmac financier et sportif pour conclure, le 13 novembre 1997, la mairie de Paris doit indemniser le consortium du stade de France à hauteur de 50 millions de Francs si après la coupe du monde de 1998, aucun club ne s’installe à Saint Denis. Et évidemment, un seul club a le pouvoir de s’y installer, c’est le PSG. Le pouvoir mais pas l’envie, le Paris Saint Germain veut rester au Parc des Princes, alors tout le monde est embarrassé, la ministre des sport de l’époque Marie Georges Buffet, le maire de Paris Jean Tibéri, ainsi que le président du PSG Michel Denisot. Et finalement le PSG refusera de quitter le Parc des Princes.